Replay du mercredi 31 mars 2021

Le safran un atout bien-être

- Mis à jour le

L’entreprise Activ’Inside à Beychac-et-Caillau, spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation d’actifs végétaux naturels, notamment le safran, nous aide à booster notre moral et à améliorer la qualité de notre sommeil.

Le safran booste notre moral et nous aide à mieux dormir
Le safran booste notre moral et nous aide à mieux dormir © Getty - Chris Griffiths

David Gaudout, Benoit Lemaire et Stéphane Rey ont créé Activ’Inside en 2010, une entreprise spécialisée dans le développement, la production et la commercialisation d’actifs végétaux naturels pour les laboratoires et industries de la santé qui proposent par la suite, sur le marché, tous types d’aliments qui auraient une vocation contre le stress et le sommeil, entre autres. Ils travaillent notamment avec le raisin, mais aussi le safran. Benoit Lemaire, l’un des trois cofondateurs, nous parle justement des bienfaits de cet épice. 

Benoit Lemaire, un des fondateurs d'Activ'Inside
Benoit Lemaire, un des fondateurs d'Activ'Inside © Radio France - Marie Ottoz

Le safran lutte contre le stress depuis… longtemps

Déjà utilisé il y a 3 000 ans, le safran est particulièrement associé à l’Iran (qui produit 90% du safran dans le monde aujourd’hui) mais on le retrouve aussi en Grèce et dans le plus ancien traité médicale connu à ce jour, le papyrus Ebers daté du XVIème siècle av. J.-C. en Egypte. Il arrive en Europe aux alentours du IXème siècle, en Italie dans l’université de Salerne (la première école de médecine européenne) où déjà on lui reconnaît une dizaine d’applications dans le domaine du bien-être, principalement pour la gestion du stress et du sommeil. 

Activ'Inside à Beychac-et-Caillau
Activ'Inside à Beychac-et-Caillau - Activ'Inside

Le Safr’Inside d’Activ’Inside 

Le safran vient d’une jolie fleur, le Crocus Ativus et est issu de ses stigmates (les organes reproducteurs). Pour 1kg de safran il faut compter pas moins de 200 000 fleurs, d’où un coût assez élevé à l’achat, auquel s’ajoute aussi une culture particulièrement minutieuse, le safran ne pouvant être récolté à l’aide de machines. Il connaît cependant un nouvel essor dans le monde, puisque s’il est difficile à récolter, il ne l’est pas à faire pousser. Activ’Inside tient cependant à travailler avec la plante d’origine, donc du safran venant de culture en Iran. 

David Gaudout, Benoit Lemaire, Stéphane Rey et leur équipe tiennent, en effet, à valoriser la traditionnalité des extraits, essentielle en phytothérapie. Pour trouver les molécules les plus intéressantes selon les problématiques (stress ou sommeil) il est recommandé de partir de l’origine même de la matière première afin de pouvoir développer une étude sur la totalité de ses principes actifs. Leurs qualités étant liées à l’environnement, mais également à un savoir-faire ancestrale et propre aux productions en Iran.

Le trésor de l'Iran : le safran
Le trésor de l'Iran : le safran © Getty - AshaSathees Photography

Pour extraire et concentrer les molécules Activ’Inside a mis au point une technologie innovante qui permet « l’encapsulation » de ces dernières, une technique qui est brevetée en France et qu’ils sont en train d’internationaliser.

Ça marche mais à quel prix ?

Brigitte, 71 ans, habite Libourne et a témoigné de son expérience avec le safran. Suite au premier confinement, son moral était au plus bas, elle consulte alors son médecin au mois d’août dernier qui lui prescrit du safran en gélule. Elles ne sont malheureusement pas remboursées mais Brigitte se sent beaucoup mieux et se réjouit d’avoir pu se soigner de façon naturelle, sans antidépresseurs. 

Bruno Lemaire ajoute qu’avec la technologie d’Activ’Inside il est désormais possible de mieux contrôler les doses utiles journalières (30 mg/jour). Pour un complément alimentaire simple que l’on trouve en pharmacie, une cure de un mois revient à 15-20€. 

Mots clés: