Replay du vendredi 4 juin 2021

Le solaire est une énergie verte, est-elle une bonne solution en Gironde

- Mis à jour le

Le solaire, énergie verte ... Est-ce une bonne idée quand on vit à Bordeaux et ses alentours ? L'hybride, qu'est ce que cette innovation ?

Panneaux photovoltaïque
Panneaux photovoltaïque - Jeanelle Bernart

Peut-être est-ce à cause de la crise du COVID-19, mais les particuliers comme les professionnels semblent de plus en plus désireux d’augmenter leur autonomie énergétique en installant des panneaux solaires sur leur toit, et le niveaux d’activité sur le marché du solaire français est en train de retrouver rapidement son niveau d’avant la crise !

C’est ainsi qu’une nouvelle promotion de la formation “Poseurs d’Avenir”, dédiée à la formation des futurs installateurs de panneaux solaires a débuté le 8 juin 2020 à Feyzin à côté de Lyon !

Pour rappel, la formation Poseurs d’Avenir a pour but de donner aux candidats toutes les compétences et habilitations nécessaires pour être directement employables à l’issue de la formation. La formation est ouverte à tous sans autre prérequis que la motivation et le goût pour les métiers du bâtiment. Elle est composée à 30% de théorie et 70% de pratique. 

Au programme

Cette formation de 400h, basée sur le geste professionnel, abordera les thématiques de la couverture, l'électricité, le photovoltaïque, les habilitations et qualifications associées (port du harnais, Quali PV Elec, Habilitation Electrique PV). 

Répartie sur 3 mois jusqu'au 18 septembre, la formation Poseurs d’Avenir permet aux stagiaires d’acquérir rapidement et efficacement, dans des conditions réelles, le savoir-faire nécessaire au métier de poseur de panneaux photovoltaïques.

À la fin de la formation, tous les stagiaires iront pratiquer leurs apprentissages en entreprise, ce qui constitue souvent les prémices d’une embauche.  

Profil des candidats

Cette promotion verra 10 demandeurs d’emploi de la région Auvergne-Rhône-Alpes se former au métier d’installateur solaire. Avec une moyenne d’âge de 30 ans, c'est la session la plus jeune que nous ayons jamais eue, mais non moins sans expérience. Les profils des candidats vont de l’ancien masseur au jeune commercial passionné de montagne en passant par des électriciens en reconversion ou bien un ingénieur bureau d'études. Tous veulent désormais goûter au terrain !