Replay du mercredi 24 février 2021

Comment être indemnisé suite aux crues ?

- Mis à jour le

Trois semaines après des crues jamais vues depuis 40 ans, l'arrêté de catastrophe naturelle est reconnu pour 47 communes du département de la Gironde. Raymond Gimenez, expert en assurances, répond aux questions des particuliers et professionnels sinistrés.

Inondations en Gironde (illustration)
Inondations en Gironde (illustration) © Radio France - Xavier Ridon

Suite aux fortes crues du mois de février 47 communes sont concernées par l’arrêté de catastrophe naturelle en Gironde : Arveyres, Bagas, Barie, Barsac, Bassanne, Béguey, Billaux (Les), Blaignac, Bourdelles, Budos, Cadillac, Castets et Castillon, Caudrot, Cérons, Floudès, Fontet, Gironde-sur-Dropt, Guîtres, Hure, Lamothe- Landerron, Langon, Loupiac, Loupiac-de-la-Réole, Mongauzy, Morizès, Mouliets-et-Villemartin, Paillet, Peintures (Les), Podensac, Portets, Preignac, Pujols-sur-Ciron, Puybarban, Réole (La), Sablons, Saint-Denis-de-Pile, Sainte-Croix-du-Mont, Sainte-Terre, Saint-Macaire, Saint-Maixant, Saint-Pierre-d’Aurillac, Saint-Seurin-sur-l’Isle, Saint-Sulpice-de-Faleyrens, Savignac-de-l’Isle, Toulenne, Verdelais, Virelade.

Comment procéder pour être indemnisé ?

Déborah, à La Réole, témoignait il y a 3 semaines de la vitesse à laquelle tout s’est déroulé : en moins d’une heure elle a tout perdu. Même situation pour Bernard à Langon, déjà sinistré 9 mois plus tôt. Suite à l’arrêté de catastrophe naturelle paru ce mercredi 24 février, ils ont tous les deux 10 jours (pour Raymond Gimenez, expert en assurances, 5 jours c’est idéal) pour envoyer une déclaration de sinistre en lettre recommandée à leur assureur. Il faut décrire les dommages dans le détail, fournir une liste des biens endommagés/perdus, des photos, présenter des premiers devis d’artisans ou des distributeurs pour les réparations et changements à faire, ainsi que les factures.

Si vous ne retrouvez pas toutes les factures parce qu’elles ont été détruites suite aux crues ou perdues ou parce qu’il s’agissait d’achats d’occasion : pas de panique ! Soit vous pouvez retourner dans le magasin où vous avez acheté l’objet et ils vous fourniront une « facture pro forma » (qui fait office d’évaluation du montant du bien) soit la personne qui vous a vendu le bien rédige une attestation. Vous pouvez également demander à votre assureur un règlement amiable global pour éviter un trop grand nombre de détails dans votre compte-rendu ou si vous ne pouvez présenter ni factures ni attestations (lorsque il s’agit de beaucoup de livres, d’accessoires, de linge…).

Une fois votre chiffrage et votre dossier complet, l’assureur a 2 mois pour vous envoyer une première indemnisation, un acompte pour vous reloger. Puis 5 mois pour régler définitivement les dommages. Tous les dommages matériels sont couverts et pour accélérer les démarches, Raymond Gimenez conseille vivement de faciliter au maximum le travail de l’expert pour son chiffrage grâce à la collecte de toutes les informations citées précédemment. 

Collectez le maximum d'informations pour accélérer les démarches de votre indemnisation
Collectez le maximum d'informations pour accélérer les démarches de votre indemnisation © Getty - Narintorn Pornsuknimitkul / EyeEm

Pour les professionnels

Il en va de même pour les professionnels : Christophe, brocanteur à Cadillac a perdu 90% de son matériel ainsi que son camion. Il sera indemnisé sur la base du matériel détruit à la valeur d’achat (pas à la valeur de vente). Il le sera également pour son véhicule, sauf s’il était uniquement assuré en responsabilité civile, dans ce cas la garantie catastrophe naturelle de s’applique pas. Pour qu'elle le soit il faut qu’il y ait une garantie de vols ou de dommages. 

L’exception

Si vous avez acheté une maison dans une zone inondable donnée par le PPRN (Plan de Prévention des Risques Naturelles) l’assurance ne pourra pas vous suivre. Sauf si vous avez un contrat « tout risque sauf », différent du contrat multirisque. Si la zone a été déclaré comme inondable après achat vous avez 5 ans pour vous mettre en conformité et vous prémunir des risques. 

Mots clés: