Replay du mardi 20 avril 2021

L'application Bodycontrol Program lutte contre l'arthrose au quotidien !

- Mis à jour le

C’est à 43 ans qu’Arnaud Hacquin, sportif de haut niveau, a commencé à souffrir d’arthrose. Des douleurs à la pose des prothèses, c’est fort de son expérience qu’il a décidé de créer une application qui accompagne les personnes qui ont de l’arthrose et ne sont pas toujours suffisamment renseignées.

L'arthrose touche plus de 17% des français, êtes-vous concerné ?
L'arthrose touche plus de 17% des français, êtes-vous concerné ? © Getty - Dmitry Marchenko / EyeEm

C’est à Bordeaux que la première application pour informer et accompagner les personnes souffrant d’arthrose voit le jour. Bodycontrol Program a été pensé et conçu par Arnaud Hacquin, lui-même touché par l’arthrose, qui s’est rendu compte pendant sa prise en charge pour la pose de prothèses et après, qu’à cause d’un manque d’informations et d’accompagnements beaucoup de personnes qui souffrent ne savent pas quoi faire, ni comment, ou encore qui contacter pour aller mieux.

Arnaud Hacquin, créateur de l'application Bodycontrol Program
Arnaud Hacquin, créateur de l'application Bodycontrol Program © Radio France - Marie Ottoz

La fin des a priori

Non, l’arthrose ce n’est pas « une maladie de vieux ». Toutes les générations sont concernées par l’arthrose, on peut la diagnostiquer dès 30 ans et elle touche 250 millions de personnes dans le monde. C’est une maladie qui ne se guérit pas mais qu’il est possible de rendre moins pénible en apprenant à réduire sa douleur et garder sa mobilité. 

Malheureusement la pandémie a compliqué la prise en charge et la gestion des douleurs de nombreux patients. Non seulement à cause d’une activité physique réduite, mais aussi par le report d’opérations ou même la non-consultation d’un médecin, estimant que quelques douleurs n’étaient pas aussi graves que la Covid. Cela fait deux ans qu’Arnaud Hacquin travaille avec des médecins, des kinésithérapeutes et chirurgiens au développement de son application Bodycontrol Program, mais la crise sanitaire ne fait qu’accentuer la nécessité d’une application qui accompagne les patients au quotidien et les informe. Grâce à ses connaissances en tant que sportif, il a pu lui-même dépasser la douleur et vit désormais très bien avec ses deux prothèses de hanches.

Un accompagnement au quotidien

Soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine, le projet de Bodycontrol Program est de pouvoir proposer aux patients souffrants d’arthroses des conseils alimentaires, mais aussi des programmes d’exercices physiques adaptés afin de limiter au maximum les souffrances et d’offrir un suivi quotidien via un tableau de bord. Chaque jour l’utilisateur pourra rentrer diverses données comme ses niveaux de douleurs et stress, une évaluation de la qualité de son sommeil, par exemple. Avec ces données, une intelligence artificielle va pouvoir mesurer les progrès effectués et les lier aux exercices et conseils suivis sur l’application. Permettant ainsi à l’utilisateur de pouvoir partager ces informations avec son médecin pour voir l’évolution de la maladie. 

En cours de développement

L’application, qui pourra aussi être reliée à vos objets connectés si vous le souhaitez, comme montre et balance par exemple, est encore en période de développement et sera bientôt testée à la clinique du sport et le centre de l’arthrose de Mérignac pour comparer son efficacité entre un groupe de personnes utilisant Bodycontrol Program et un autre non. Toutefois, tout le monde peut s’inscrire depuis le site de l’application pour participer au test et donner son avis, c’est même essentiel ! Donc n’hésitez pas si vous souffrez d’arthrose, votre retour est très important pour améliorer les contenus de l’application. 

Nous pouvons aussi participer à la campagne de financement sur KissKissBankBank, nos dons permettront à Arnaud Hacquin et son équipe de continuer à proposer des contenus de qualité !

Facebook

Instagram

Mots clés: