Replay du mardi 30 mars 2021

TSARA, une application pour comprendre et mieux agir avec les autistes

- Mis à jour le

Dans le cadre de la journée mondiale de sensibilisation à l’autisme du vendredi 2 avril, Thierry Dimbour, directeur du Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations (CREAI) de Nouvelle-Aquitaine nous présente l’application TSARA, une application pour les aidants de personnes autistes.

Thierry Dimbour, directeur du Centre Régional d'Etudes, d'Actions et d'Informations de Nouvelle-Aquitaine, nous présente l'application TSARA
Thierry Dimbour, directeur du Centre Régional d'Etudes, d'Actions et d'Informations de Nouvelle-Aquitaine, nous présente l'application TSARA © Radio France - Marie Ottoz

Pour aider la famille, les amis, les enseignants, toutes les personnes confrontées à l’autisme et qui ne sont pas des soignants formés pour réagir avec les Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles (RBPP), le CREAI (Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations) de Nouvelle-Aquitaine a créé en 2016 une application : TSARA. Une application pour mobile qui permet de s’approprier ces RBPP sous forme de jeu. 

Le parcours d’Adam

TSARA ou Trouble du Spectre de l’Autisme et Recommandations aux Aidants est un outil simple et gratuit, accessible à tous sur Google Play ou Apple Store. Le but du jeu : choisir d’incarner un personnage/un aidant qui nous ressemble, donc un parent d’enfant ou adulte autiste, un enseignant, un copain de classe, puis de suivre le parcours d’Adam, un jeune garçon autiste. Sur ce parcours nous allons être confrontés à différentes situations (sous forme d’animations) qui peuvent s’avérer problématiques si l’on ne sait pas comment réagir. Adam chez le dentiste, en classe, dans le bus… A l’issue de chacune de ces situations plusieurs choix nous sont proposés, à nous de sélectionner celui qui nous semble le plus adapté. Une fois notre choix validé, des explications s’affichent pour comprendre les enjeux de celui-ci, qu’il soit bon ou mauvais.

L'application est aussi disponible en anglais et très prochainement en arabe.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Une nouvelle étape : l’évaluation de l’application

Thierry Dimbour, directeur du CREAI, a témoigné de sa rencontre avec des grands-parents qui, grâce à l’application, ont pu renouer des liens avec leur petit-fils autiste qu’ils ne voyaient plus. Ce type de témoignage, ainsi que le retour d’enseignants et psychologues scolaires, par exemple, montrent que l’application marche et aide à mieux comprendre et mieux agir avec les autistes. Toutefois à l’heure actuelle pour Thierry Dimbour, il manque encore une véritable enquête. C’est pour cela qu’actuellement il négocie des travaux universitaires au sein des formations de psychologues scolaires (à Bordeaux, Bruxelles ou encore Bruges) pour conduire à des éléments d’évaluation.

Google Play

Apple Store

Mots clés: