Replay du mercredi 28 avril 2021

Photographe amateur, et alors ?

- Mis à jour le

Grâce aux smartphones nous pouvons capturer n’importe quel moment, inattendu ou mis en scène. Avec on peut retoucher les photos, ajouter des filtres, faire du montage, mais il arrive un moment où on se retrouve limité par rapport à notre créativité. Dans quoi investir ? Pour quel budget ?

Stephen Gorge, photographe professionnel à Bordeaux
Stephen Gorge, photographe professionnel à Bordeaux © Radio France - Marie Ottoz

Stephen Gorge, photographe professionnel à Bordeaux, partage avec nous quelques conseils pour ne pas se précipiter et acheter l’appareil qui nous ressemble, celui qui nous permettra de progresser et, surtout, de nous faire plaisir. On peut trouver son bonheur avec du neuf, comme de l’occasion.

Discuter avec des professionnels

On peut vite se retrouver inondé d’informations ainsi que d’avis divers et variés sur le net. Stephen Gorge rappelle que nous avons la chance en Gironde, et notamment à Bordeaux, d’avoir des boutiques qui proposent un large choix d’appareils, objectifs et accessoires, du neuf comme de l’occasion. Sur place les vendeurs et photographes pourront nous donner pleins de conseils très utiles et il sera possible de tester avec eux quelques appareils, en effet l’ergonomie est l’un des premiers facteurs à ne pas négliger. Si vous êtes un sportif et que vous voulez partir en trail avec un appareil photo, il faudra privilégier peut-être quelque chose de plus léger que le photographe qui souhaite travailler avec un trépied pour des portraits. 

Il n’y a pas de bon ou mauvais appareil, tout dépend de son utilisation. Si l’on passe du smartphone à un véritable appareil photo c’est pour retrouver le plaisir de la prise de vue. Pour ceux qui ont déjà un appareil, prudence avant d’investir dans quelque chose de peut-être plus coûteux : ne suffit-il pas d’investir dans un nouvel objectif ? De nouveaux accessoires (trépied, lumières, réflecteur…) ? Si l’on n’est pas sûr de ses envies, Stephen Gorge propose un cours individuel « Conseils avant d’investir » pour trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Et vous, vous aimez la photo ?
Et vous, vous aimez la photo ? © Getty - Aniket Das / EyeEm

Les astuces du pro

Pour les portraits en extérieur : il faut éviter de coller son sujet sur un fond (mur, bibliothèque) qui risque de l’écraser. Avec un peu plus de perspective derrière lui le sujet se détache mieux. Il est possible de mettre son appareil en mode A , un mode qui donne la priorité à l’ouverture du diaphragme, et de choisir un petit chiffre sur cette valeur, cela va ainsi flouter l’arrière-plan et mettre en valeur le sujet.

Il ne faut pas forcément une grande journée ensoleillée pour faire de belles photos en extérieur, au contraire ! Lorsque le temps est plutôt nuageux la lumière est plus douce et permet d’éviter des ombres trop marquées sur les visages. Il est aussi possible d’investir, pour une dizaine d’euros, dans un réflecteur qui permettra d’orienter davantage la lumière du soleil sur les visages ou les sujets photographiés.

Pour les paysages en extérieur : on reste sur le mode A, mais à l’inverses des portraits, on sélectionne un plus grand chiffre pour l’ouverture du diaphragme qui rendra l’ensemble de la scène net. Pour le cadre on peut suivre la règle des tiers, 1/3 de sol et 2/3 de ciel, ou l’inverse. 

Pour les sujets en mouvement : mettre l’appareil en mode S (comme Speed, "vitesse" en anglais) et choisir une vitesse comme 1/500 secondes pour figer le mouvement.

Light painting : si l'on veut pouvoir dessiner avec la lumière la nuit, on reste sur le mode S mais on règle la vitesse sur quelque chose de plus élevé, comme 3 secondes, on stabilise l’appareil sur un trépied et on enregistre tous les mouvements qui se passent devant l’appareil. 

Adresse studio et contacts :

► 11 Rue des Menuts, 33000 Bordeaux

► 06.98.25.11.42

info@photo-talk.fr

Instagram

Mots clés: