Toutes les émissions

La vie en Bleu - Le Dossier

Du lundi au vendredi à 9h00.

Malgré l'opposition d'une large partie des usagers de la route, la limitation de vitesse à 80 km/h sera bien appliquée sur les routes secondaires dès le 1er juillet 2018.
Malgré l'opposition d'une large partie des usagers de la route, la limitation de vitesse à 80 km/h sera bien appliquée sur les routes secondaires dès le 1er juillet 2018. © Maxppp - La Voix du Nord

La limitation de vitesse à 80 km/h

Diffusion du mercredi 11 avril 2018 Durée : 48min

avec Agnès Chavanon, directrice de cabinet du Préfet de Bretagne

La vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires sera réduite à 80 km/h à compter du 1er juillet. Cette règlementation s’appliquera aux routes secondaires à double sens sans séparateur central.

Selon le premier ministre Edouard Philippe qui a annoncé la mesure en janvier dernier, cette limitation permettra de sauver entre 350 et 400 vies par an. Pour appuyer la décision, le gouvernement rappelle que c'est sur les routes à double sens hors agglomération, majoritairement limitées à 90 km/h, que se sont concentrés 55% des accidents mortels en 2016, soit 1 911 des 3 477 tués sur la route. Dans 32 % des cas, la vitesse excessive est en cause. 

Malgré ces arguments, la décision soulève la contestation. Les associations de défense des automobilistes et celles représentant les motards sont vent debout contre la limitation. Publié mardi, le baromètre annuel AXA Prévention sur notre comportement au volant annonce 76 % des français hostiles à cette mesure.

Pourquoi les routes secondaires sont-elles seules concernées ?
Quel kilométrage de routes sera concerné en Bretagne ?
Sur quels tests et quelles études se base cette décision ?
Quelles sont les règles dans les autres pays européens ?
La vitesse est une des causes des accidents mortels, quelles sont les autres causes ?
Pourquoi l’argument sur les vies épargnées ne convainc-t-il pas les usagers de la route ?

D’accord ou pas d’accord avec la limitation de vitesse à 80 km/h, vous allez pouvoir intervenir aujourd’hui, témoigner et poser vos questions par téléphone au 02 99 67 35 35, par Internet sur francebleu.fr et sur les réseaux sociaux.

Agnès Chavanon, directrice de cabinet du Préfet de Bretagne, est l'invitée de La vie en Bleu. Vous allez pouvoir échanger avec elle de 9h à 9h45.