Replay du vendredi 25 mai 2018

La médiation familiale

avec Me Laurent Drugeon et Benjamin Mayzaud, avocats

Rupture, séparation, succession, divorce, garde des enfants, on peut facilement trouver des raisons d’envenimer les relations. Avant d’arriver devant un juge, on peut tenter la médiation familiale.
Rupture, séparation, succession, divorce, garde des enfants, on peut facilement trouver des raisons d’envenimer les relations. Avant d’arriver devant un juge, on peut tenter la médiation familiale. © Getty - Laflor

Difficile de toujours être en accord au sein d’une famille. Les accidents de la vie, les séparations, les longs processus de succession, et même les réunions familiales peuvent être source de conflits parfois sévères.

Des frères et des sœurs peuvent se déchirer dans le cadre du règlement d’un héritage, des grands-parents peuvent être empêchés de voir leurs petits-enfants, des fratries peuvent avoir du mal à se mettre d’accord sur la prise en charge d’une personne âgée dépendante, des parents divorcés peuvent aussi avoir des difficultés à organiser le quotidien de leurs enfants après la séparation.

La médiation familiale apporte une solution avant la saisie d’un juge. Elle peut réconcilier les parties opposées et réconcilier les irréconciliables.

Quand faut-il faire appel à la médiation familiale ?
Qui faut-il contacter ?
Dans quels cas la médiation est-elle obligatoire ?

Pour répondre à vos questions et réagir à vos témoignages au 02 99 67 35 35, sur francebleu.fr et sur les réseaux sociaux, deux avocats sont invités de La vie en Bleu.

Il s’agit de Me Laurent Drugeon et de Me Benjamin Mayzaud.

Cette émission est réalisée en partenariat avec l’Ordre des avocats de Rennes.

Mots clés: