Replay du jeudi 28 mars 2019

Un jeune couple d’antiquaires et restaurateurs d’art s’installe à Eugénie les Bains

Modernité et antiquité : Hélène et Nicolas parviennent à allier ces 2 notions. Les antiquités ont un côté écoresponsable pour le couple grâce à la transmission d’un objet

Hélène et Nicolas Fauroux-Dingli
Hélène et Nicolas Fauroux-Dingli © Radio France - Tomasz Ryba

Tableaux, miroirs, art de la table, meubles restaurés et l’atelier pour voir le procédé de restauration : c’est ce que l’on peut voir dans la boutique d’Hélène et Nicolas Fauroux-Dingli. Le couple de trentenaires s’est installé à Eugénie les Bains en décembre dernier.

Pour Hélène, les antiquités et la restauration d’art, c’est de famille. Son père est depuis plus de 40 ans dans le métier. Pour elle, l’antiquité c’est avant tout une transmission familiale.

Restaurer, c’est redonner l’âme d’un objet pour transmettre une histoire.

Le fait d’être jeunes, c’est « assez rares ».  Mais pour le couple, ce métier est moderne : « cela s’inscrit dans une démarche écoresponsable : on redonne l’âme à un objet pour traverser les siècles. »

Hélène travaille depuis 12 ans pour la famille Guérard à Eugénie les Bains. C’est la raison principale du choix du village pour ouvrir la boutique, et parce que le village est « un coin de paradis ». 

Mots clés: