Replay du jeudi 28 janvier 2021

C'est "un drame humain qui se joue" au Mas de Mingue, selon l'adjoint au maire de Nîmes François Courdil

- Mis à jour le

François Courdil, adjoint au maire de Nîmes chargé de la politique de la Ville et des centres sociaux invité du 7H50

François Courdil
François Courdil - François Courdil

3 jours après la fusillade qui a coûté la vie à un adolescent âgé de 17 ans dans le quartier du Mas de Mingue, la mairie met en place à partir de ce jeudi 28 janvier  une cellule d'écoute psychologique au centre Jean Paulhan.

Pour l'adjoint à la politique de la ville auprès de Jean Paul Fournier François Courdil : "c'est un drame humain qui se joue, insupportable, intolérable et il plonge toutes les familles dans un deuil qui est terrible".  Selon l'élu Nîmois "Abdel était bénéficiaire de nos actions au centre Jean Paulhan, et ce sont tous les nîmois qui sont touchés". 

Mots clés: