Replay du mercredi 24 mars 2021

"Vacciner n'est pas notre métier !" selon Nicolas Nadal du syndicat Sud - Pompiers du Gard

- Mis à jour le

Nicolas Nadal, secrétaire départemental du syndicat Sud-Pompiers du Gard invité du 7H50

Nicolas Nadal, du syndicat SUD
Nicolas Nadal, du syndicat SUD © Radio France - Sylvie Duchesne

Les sapeurs pompiers du Gard apporteront tout leur savoir faire en matière d'organisation de la campagne de vaccination, mais exceptés leurs infirmiers, infirmières ou médecins, ils ne pratiqueront pas la vaccination. 

"Nous sommes des secouristes, et ce n'est pas avec une formation de deux heures que nous allons réaliser ce qui est un acte médical" 

a précisé Nicolas Nadal dans le 7H50 de France Bleu Gard Lozère.  

Nicolas Nadal est secrétaire général du syndicat Sud-Pompiers du Gard, syndicat majoritaire au sein du SDIS, le service départemental d'incendie et de secours du Gard. 

Afin d’accompagner la montée en puissance de la campagne de vaccination, 38 vaccinodromes gérés par les sapeurs-pompiers vont être ouverts dans les prochains jours.

 Selon le ministère de l'intérieur, 25 000 sapeurs-pompiers formés à la vaccination et 2 500 sapeurs-pompiers en charge de la logistique assureront l’administration et la gestion de ces vaccinodromes dans lesquels jusqu’à 530 000 doses pourront être injectées chaque semaine, soit une moyenne de 2 000 doses/jour par vaccinodrome. 

Cette capacité tiendra compte et s’adaptera aux volumes de doses de vaccin disponibles. Les préfets de département pilotent sur leurs territoires ces dispositifs. Les modalités de fonctionnement de ces structures seront définies par les préfets en fonction des besoins identifiés de chaque département.

Mots clés: