Replay du mardi 27 avril 2021

L'éducation nationale s'est donné les moyens de remplacer les enseignants absents affirme Sophie Béjean

- Mis à jour le

Sophie Béjean, rectrice de l'académie de Montpellier, invitée du 7H50 de France Bleu Gard Lozère

Sophie Béjean
Sophie Béjean © Radio France - France Bleu

Les écoles du Gard ont reçu lundi ou vont recevoir mardi les auto-tests de dépistage Covid pour les adultes travaillant dans l'école : enseignants ou AESH. 

Les auto tests réservés aux adultes

Une dotation pour 2 semaines permettant à ces adultes de se tester deux fois par semaine, un test  basé sur le volontariat. En cas de test positif, il faut confirmer par un PCR, la classe est fermée, les élèves renvoyés chez eux, à l'isolement et ne pourront revenir qu'une semaine plus tard avec un test négatif ou une attestation sur l'honneur. Si l'enseignant est positif, l'Inspection d'Académie assure avoir plus de moyens pour recruter des contractuels de façon à ce que les enfants aient classe à leur retour même si leur enseignant est lui malade. 

L'inspecteur d'académie a lui même apporté ces auto-test à l'école Jean Moulin du Chemin Bas, 30 boîtes de 5 tests soit 150 tests. Les enseignants et AESH de l'école, 15 personnes en tout, ont de quoi faire 2 tests hebdomadaires au long des 2 prochaines 2 semaines. 

Les tests salivaires pour 16 écoles gardoises

Pas de distribution de tests salivaires pour les enfants dans l'ensemble des écoles du Gard mais seulement dans 16 écoles choisies en concertation avec l'ARS selon les lieux de plus forte circulation du virus. Plus des tests "one-shot" en cas de cluster.

Sophie Béjean, rectrice de l'académie de Montpellier, fait le point dans le 7H50

Mots clés: