Le 7h50 de Jérome Plaidi

Du lundi au vendredi à 7h20

Le départ de la manifestation contre la réforme des retraites, à Nîmes (10 décembre 2019)
Le départ de la manifestation contre la réforme des retraites, à Nîmes (10 décembre 2019) © Radio France - Valentine Letesse

Bruno Rivier CGT Gard : " Le premier ministre a confirmé nos craintes ! "

Diffusion du jeudi 12 décembre 2019 Durée : 6min

Bruno Rivier de la CGT hospitaliers du Gard est aussi secrétaire général CGT inter-professions par intérim

La mobilisation contre la réforme des retraites entre ce  jeudi dans sa deuxième semaine et pourrait s'amplifier, au lendemain de la présentation du projet par le Premier ministre qui, loin d'apaiser la colère, a fait basculer les syndicats réformistes dans le camp des opposants.  

Fin des régimes spéciaux, "âge d'équilibre" à 64 ans, entrée dans le système à partir de la génération née en 1975... Edouard Philippe a détaillé mercredi le contenu du futur "système universel de retraite" par points, assurant que "tout le monde serait gagnant" avec cette réforme.  

Mais sitôt le plan dévoilé, la fronde syndicale s'est élargie. La "ligne rouge est franchie", a tonné le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, premier soutien d'un système universel par points mais hostile à un allongement de la durée de cotisation via la mise en place d'un "âge d'équilibre".