Replay du mercredi 23 septembre 2020

Les préparatifs de Yannick Bestaven pour le Vendée Globe au port de La Rochelle

- Mis à jour le

Yannick Bestaven a retrouvé début septembre son Imoca Maître CoQ IV au port de La Rochelle pour entamer la dernière ligne droite de sa préparation du Vendée Globe qui s’élancera le dimanche 8 novembre des Sables d’Olonne.

Jean-Marie Dauris, yannick Bestaven et Eric Morgane sur l'IMOCA Maître Coq IV
Jean-Marie Dauris, yannick Bestaven et Eric Morgane sur l'IMOCA Maître Coq IV © Radio France - EM

Ce mercredi 23 novembre Yannick Bestaven prend la mer au départ de La Rochelle pour 72 heures de navigation avec à ses côtés Jean-Marie Dauris son directeur technique et sportif et Antoine Connan, l’ingénieur du bord. Il poursuit les réglages de son voilier, Maître Coq IV, qui sera au départ du Vendée Globe le 8 novembre aux Sables d'Olonne. Ce skipper pratique ce type d’entrainement toutes les semaines afin d’être fin prêt pour l’objectif de l’année.
A 47 ans, Yannick Bestaven, rochelais d'adoption, s'aligne pour la deuxième fois au départ du Vendée Globe. En 2008 il est contraint d'abandonner suite à un démâtage. Cette année, ce skipper s'est classé 6ème du Vendée Globe Arctique, course préparatoire à cette grand épreuve qu'est le tour du monde en solitaire et sans escale au départ des Sables d'Olonne.

Comment mange-t-on et gère-t-on l'eau sur un Vendée Globe ?

Visite à bord de l'Imoca de Yannick Bestaven. Le quotidien d'un marin sur un voilier de 60 pieds avec la gestion des repas, de l'eau et de l'énergie. Un confort très spartiate à bord de Maître CoQ IV afin de ne pas alourdir le poids de ce bateau de course à la voile.

Adepte de la course au large Yannick Bestaven a déjà remporté par 2 fois la Transat Jacques Vabre en Class 40. Sur un Imoca, il a participé à la transat Québec - St Malo, à la transat Jacques Vabre avec Kito de Pavant, à la Route du Rhum... un marin bien aguerri !

L'Imoca de Yannick Bestaven amarré au port de La Rochelle avant de se rendre aux Sables d'Olonne pour le Vendée Globe
L'Imoca de Yannick Bestaven amarré au port de La Rochelle avant de se rendre aux Sables d'Olonne pour le Vendée Globe © Radio France - Frédéric Fleurot
Mots clés: