Replay du lundi 23 novembre 2020

Y'aura-t-il un pilote dans la voiture de demain ?

- Mis à jour le

Une voiture totalement autonome... Mieux qu'un taxi, n'est-ce pas ? Les constructeurs automobiles sont en passe de réaliser ce rêve. La voiture-robot, c'est le niveau 5 d'autonomie.

La voiture autonome sera-t-elle bientôt sur nos routes ?
La voiture autonome sera-t-elle bientôt sur nos routes ? © Getty - zf L

La voiture autonome est en test depuis de nombreuses années. Et depuis quelques temps, les autos déjà équipées de systèmes électroniques vous dispensant de certaines actions de conduite, comme le régulateur de vitesse et différentes alertes aux risques est une voiture autonome de niveau 1.

Du niveau 1 à 5

Le niveau 2 ajoute une correction de trajectoire et une prise de contrôle du véhicule si vous ne réagissez pas aux alertes sonores. Vous laissez le véhicules assurer certaines phases de conduite, notamment sur autoroute, tout en restant vigilant et prêt à reprendre le volant au niveau 3. On atteint le niveau 4. L'abondance de capteurs et un système ultra-performant vous permettent de faire la sieste. Si, si ! Vous pouvez toujours reprendre le volant à tout moment. Mais la voiture totalement autonome, celle dite de niveau 5, celle qui n'aura plus de volant du tout, n'est pas encore sur nos routes. Quelques constructeurs l'annoncent, mais la Convention de Vienne impose au conducteur la responsabilité du contrôle de son véhicule.

Pour accéder au niveau 5, celui de la totale autonomie, il faudra tout d'abord modifier la réglementation.

A quand la voiture autonome, la voiture-robot, celle qui nous dispensera de cours de conduite ?