Le buzz : quand une cuisinière se prend pour le ministre du travail…

Émission du vendredi 29 janvier 2016

Les "solutions" de Babette de Rozières !

Le buzz : quand une cuisinière se prend pour le ministre du travail…

Quand une cuisinière se prend pour le ministre du travail !

Babette de Rozières, qui fait parfois la cuisine dans l'émission "C à vous" sur France et qui présentent "Les petits plats de Babette" sur France Ô, à eue des propos qui ont énervé la toile !

La cheffe qui s’était engagée aux cotés de Valérie Pécresse pour les régionales, est devenue depuis conseillère régionale d’Île-de-France. Elle a quelques idées pour relancer l'emploi en France.

Elle veut tout simplement supprimer le CDI et les prud’hommes ! C’est ce qu’elle a déclaré au magazine Paris Match ! C’est le site PureMédias qui nous le révèle !

Voici ce qu’elle : "Pour réduire le chômage, je m'attaquerais en priorité au contrat de travail qui constitue pour l'employé en CDI une arme absolue contre l'employeur. Je le remplacerais par un contrat unique basé sur l'intéressement et la participation", explique-t-elle très sérieusement.

Autre idée lumineuse de la chroniqueuse de France 5 : "Je supprimerais les prud'hommes, juridiction corporatiste où se règlent des conflits syndicaux, au profit des tribunaux de droit commun".

Enfin, Babette de Rozières veut des charges réduites pour les entreprises de moins de 10 salariés, "avec un forfait calculé sur la base de leur chiffre d'affaires annuel".

"Je n'ai jamais été encartée mais je suis droitière. J'écris de la main droite et c'est à droite que me sens le mieux", expliquait-elle au Figaro il y a peu de temps.

Des propos qui ont enflammé la toile !

Parmi les réactions il y a Mamie Molette qui écrit sur le site de PureMédias : « Et si France 5 pouvait aussi supprimer ses apparitions dans C A VOUS, çà serait bien ! ».

Misa54 nous dit « Si cette femme vivait dans la réalité elle dirait l'inverse ! C’est facile de dire cela quand on gagne un salaire exorbitant ! »

Eyes-Blue3 s’insurge et nous donne un exemple concret : « Une caissière a été licenciée en décembre dernier pour avoir oublié de scanner un pack de bières (5,32 euros) et va saisir les prud'hommes... (Un exemple parmi tant d'autres)... Heureusement que les prud’hommes sont là madame » !

Enfin, Jérémy s’énerve : « Le CDI arme absolue contre l'employeur ? On voit qu'elle s'y connait vraiment en droit du travail et surtout de quel côté elle se positionne... »

Pour lire l'article du site PureMédias. CLIQUEZ ICI

Partager sur :