Le buzz : Polnareff, Willem quittent Twitter !

Biolay, Polnareff, Willem

Émission du mercredi 20 janvier 2016

Ils déchantent sur Twitter !

Le buzz : Polnareff, Willem quittent Twitter !

Le chanteur Christophe Willem vient de suivre Benjamin Biolay ou encore Michel Polnareff en décidant de fermer son compte.

Il dénonce l'incapacité du réseau social à "protéger suffisamment ses utilisateurs contre les actes répétés de calomnies, de harcèlements et autres atteintes à l'intégrité des personnes présentes".

Dans un long message sur Facebook cette fois-ci, il estime que ce comportement "n'est pas (sa) conception de la liberté". "L'avènement Twitter a fait apparaître le côté vil et malsain de certaines personnes jouissant de cette liberté de parole pour y répandre une haine permanente sous couvert d'un anonymat nouveau, celui de la lâcheté".

Le 13 janvier dernier, Michel Polnareff avait pris la même décision, évoquant lui aussi des "insultes incessantes". Le chanteur a fermé également son compte Facebook.

En novembre 2014, Benjamin Biolay a été le premier artiste français à dénoncer les insultes sur Twitter. Ces mots en guise d’au-revoir : "Bon, c'est décidé je ne gère plus moi-même mon Twitter. C'était une expérience. Je suis vraiment désolé mais... Ne perdez plus votre temps en insultes : je ne les lirai pas. Bonne nuit."

Les réactions des internautes :

Nitrol écrit : « Vous étalez votre vie sur les réseaux sociaux et après vous pleurnichez à la première critique, ou alors vous faites des procès à ceux qui utilisent vos paroles. Il y a pourtant un adage qui dit : pour vivre libre, vivons cachés »

Pour J’me Marre Pas : « Le cyber-harcèlement est une pratique détestable et les administrateurs de certains réseaux ("prétendus sociaux") ne font rien pour filtrer ou modérer les commentaires injurieux. Personnellement, au moindre propos désagréable, j'ai aussitôt banni des "amis" Facebook. »

Enfin, noon, réagit à son tour en twittant : « Quand on est assez narcissique pour exposer sa vie sur internet on en paie le prix je trouve ça normal »

Lire l'article de Metronews.fr : CLIQUEZ-ICI

Partager sur :