Lettre des intermittents au Premier ministre

Le choix de la rédaction 2013-2014

Plus d'une soixante personnalités du monde de la culture apportent leur soutien aux intermittents dans une Tribune parue dans le quotidien Libération . Ils demandent que l'accord Unédic, signé le 14 mai, par les partenaires sociaux ne soit pas agréé en l'état par le gouvernement.

 

des signtaires qui  enfoncent le clou en écrivant : " Agréer la convention en l'état relèverait d'une provocation au regard de la situation sociale de notre pays et de son niveau de chômage. L'accord impose notamment un nouveau calcul du "différé d'indemnisation", qui impose un délai avant de toucher des allocations dès 800 euros de revenu par mois . Selon le Syndeac (employeurs de la culture), 48% des intermittents seront concernés contre 9% aujourd'hui. La mobilisation des intermittents dure depuis plusieurs mois, mais la cote d'alerte a été atteinte avec la grève qui a entraîné l'annulation de plusieurs spectacles au Printemps des Comédiens à Montpellier , premier grand festival de l'été.L'un des signataires de cette "lettre des intermittents au premier ministre dans libération" est Romaric Daurier, Directeur du Phénix, la scène nationale de Valenciennes. 

Romaric daurier

  

 

Partager sur :