Le choix de la rédaction 2013-2014

Le choix de la rédaction 2013-2014
Le choix de la rédaction 2013-2014

Marieke Longcamp, enseignant-chercheur à l'université d'Aix Marseille

Avec la multiplication des outils numériques on écrit de moins en moins à la main, à tel point qu’on peut se demander si cette écriture manuscrite nous sera encore utile dans quelque temps.

Est- ce que notre cerveau est sollicité de la même façon quand on tape sur un clavier ou quand on écrit à la main ? Il y a également une dimension émotionnelle dans l’écriture manuscrite qui transmet toutes sortes d’informations. Les retrouverait-on sur un écran ? Pour répondre à toutes ces questions la « femme de la semaine » est  Marieke Longcamp, enseignant chercheur à l’université d’Aix-Marseille. Elle a menée avec ses collègues au sein du laboratoire de neurosciences cognitives une étude avec des enfants de maternelle.On l'écoute.

L'interview de Marieke Longcamp

Marieke Longcamp

Mots clés