Émissions Toutes les émissions

Le Coach emploi

2min

Comment relancer un recruteur ?

le jeudi 22 octobre 2015
Podcasts : iTunes RSS
smartphone illustration
smartphone illustration © Fotolia - Slasnyi

Rosa aimerait savoir comment relancer un recruteur dans les différentes situations de recherche d’un nouveau poste. Doit-on le faire par écrit, par téléphone. Et si oui comment ?!

Votre question Rosa est stratégique dans la recherche d’un nouveau poste. Je dis stratégique car beaucoup de candidature oublie cette étape de la relance. Une relance permet d’augmenter sérieusement votre taux d’efficacité dans vos démarches. Notez ce matin que quelle que soit votre situation, vous devez relancer dans 100% des cas.

Soyons concret ce matin Gilles – je réponds à une annonce : je relance quand et comment ?

Si vous avez répondu à cette annonce au tout début après sa parution, laissez une quinzaine de jours à votre interlocuteur avant de le relancer. Une relance par mail suffit. Elle dit grosso modo « Monsieur, je fais suite à ma candidature du 2 octobre et voulais vous confirmer mon intérêt le plus vif pour le poste d’assistante commerciale. Je reste à votre disposition pour programmer un rdv dans les prochains jours ».

Et si j’envoie une candidature spontanée, je laisse aussi passer 15 jours ?

Non surtout pas ! Le principe d’une candidature spontanée est d’envoyer un dossier à quelqu’un qui ne vous connaît, qui dans la plupart des cas n’est pas en situation de recrutement. Il n’a donc aucune pression à vous répondre. Il faut donc rappeler la personne dans la journée et de préférence par téléphone. C’est la seule façon de vous donner une chance de décrocher un entretien téléphonique – même de quelques minutes – et d’obtenir des infos utiles pour postuler plus tard - ou auprès de quelqu’un de son entourage vers lequel il vous renverra. C’est une démarche qui nécessite du temps, du courage et de l’énergie – c’est un vrai boulot commercial – mais relancer les recruteurs est un boulot payant.