Émissions Toutes les émissions

Les trous dans le CV

CV illustration

Le Coach emploi du lundi 18 janvier 2016

On fait comment lorsque l’on a dans son parcours des périodes d’inactivité professionnelle ? Quels sont les cas les plus courants ?

Les trous dans le CV

Dans 80% des cas, les trous dans le CV concernent le temps de recherche d’emploi entre deux postes et les congés liés aux enfants. Ces trous peuvent aussi concerner un congé maladie, sabbatique ou encore à une tentative de création d’activité mais sans concrétisation ou réussite. Plus rarement, ce trou peut aussi concerner une période d’incarcération.

Alors on écrit quoi sur son CV dans tous ces cas ?

Le plus simple c’est le congé parental. Parce que dans ce cas-là il suffit d’inscrire dans la rubrique « expérience professionnelle » par exemple « septembre 2014-décembre 2015 : congé parental ». Pour la recherche d’emploi qui dure, si votre dernier poste était en mai 2015, je vous suggère de ne pas mentionner le mois de mai, et de mentionner dans votre CV une période 2007-2015. Le congé maladie ne se précise pas. Et dans le cas de la période d’incarcération, citez le nom de l’atelier dans lequel vous avez travaillé au sein de la prison. Ne citez en revanche pas celle-ci.

Et pour la création d’entreprise ?

Et pour le projet de création d’entreprise non concrétisé, je vous suggère de ne pas le mentionner. Mais si ce projet a duré plus d’un an, citez le nom de l’entreprise et votre fonction de gérant en décrivant – comme pour un travail classique – avec la mise en avant des compétences que vous avez développées et tout ce que vous y avez fait. Inutile là encore d’insister sur le fait que votre activité n’a pas réussi.

Partager sur :