Émissions Toutes les émissions

Le Coach emploi

2min

Dois-je fournir mes trois derniers bulletins de salaire à un recruteur ?

le mardi 19 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS
Stress Entretien illustration
Stress Entretien illustration © Fotolia - Photographee.eu

Adeline a été un peu désemparée car lors d’un entretien d’embauche le responsable du personnel qui l’a reçue lui a demandé ses 3 anciens bulletins de salaire. Ce recruteur en avait-il le droit, et que répondre à cette question ?

Rien n'empêche un employeur de formuler une telle demande - le Code du travail n'encadre en effet pas ce point précis. Il impose seulement au candidat de fournir un certificat de travail attestant le travail effectif lors du dernier poste. Et puisque la fourniture de ces bulletins de paie n’est pas obligatoire, rien ne vous empêche de refuser. Mais si vous le faites, ce sera forcément mal vu.

Oui mais que faire si son salaire actuel est bas ? L’employeur risque de se caler sur celui-ci pour faire sa proposition de rémunération ?

Si vous craignez de révéler une rémunération basse, expliquez justement que vous cherchez à quitter votre job, en raison de cette rémunération en dessous de ce que vous estimez être votre valeur marché. D'où votre présence devant lui aujourd'hui.

Comment faire pour connaître sa valeur marché ?

Le mieux c’est de collecter un certain nombre d'offres d'emploi précisant le salaire cible souhaité. Si vous n'en trouvez qu'une qui vous correspond, vous pouvez dire : "Tenez à titre d'exemple, voici ce que propose l’association Babichou pour un poste d’éducatrice coordinatrice". Vous pouvez aussi reprendre des chiffres issus d’études de rémunération. Ces infos sont accessibles facilement sur Internet. Et notez de toujours terminer votre argumentaire par le récapitulatif de tout ce que vous apporterez à l’entreprise au poste concerné. Parler salaire c’est avant tout parler valeur ajoutée pour le poste. C’est cette valeur ajoutée qui fait votre valeur. Plus que les études de rémunération