Toutes les émissions

Le Coach emploi

Confiance en soi illustration
Confiance en soi illustration © Fotolia - Bruno145_406

Se fixer des objectifs

Diffusion du mercredi 4 novembre 2015 Durée : 2min

Lorsque nous nous fixons des objectifs. Il y a visiblement une bonne et un mauvaise façon de faire.

Oui toutes les études en neurosciences montrent que la négation est une construction intellectuelle que le cerveau a beaucoup de mal à gérer. Et en particulier lorsque l’on se fixe des objectifs. Si vous vous dites « je ne veux plus grossir », votre cerveau aura tendance à retenir le mot « grossir ». De la même façon, si vous vous dites « je ne veux plus vivre une telle situation de stress », votre cerveau aura tendance à zapper la négation pour ne retenir que les mots et l’image de la « situation de stress ».

C’est une situation que connaissent bien les sportifs

Oui - au golf par exemple - si vous vous dites avant de jouer votre coup : « je ne veux surtout pas aller dans l’eau », il y a de fortes chances que votre balle aille dans l’eau car l’image que retiendra votre cerveau sera celle de l’eau !

On fait comment alors pour formuler correctement ses objectifs ou ses bonnes résolutions ?

Quelle que soit votre situation, retenez qu’il est préférable d’« aller vers quelque chose » plutôt que d’« éviter ce même quelque chose ». Pour le golf, visualisez la zone de réception de votre balle (et non pas la zone à éviter). Pour le régime, dites « je veux maigrir de 5 kilos » et visualisez le résultat final pour que cette image s’imprime dans votre cerveau. Pour vous réveiller frais et dispos demain matin, ce soir, au moment du coucher, visualisez-vous et dites-vous plutôt « je vais me réveiller en pleine forme » plutôt que « j’espère que je ne vais pas avoir du mal à me réveiller demain ! ». Cette formulation positive fonctionne dans la plupart des cas. Et rien que pour ça, ça vaut le coup d’essayer !