Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 16h10

L'autre qu'on adorait, Catherine Cusset

L'autre qu'on adorait, Catherine Cusset

Le coin des libraires du vendredi 7 octobre 2016

Par

Un amant devenu ami de l'auteure , homme brillant qui s'est suicidé et qui revit sous la plume empreinte de poésie de Catherine Cusset. Le choix de Jean-Yves Boucher, de la librairie L'Arbre à Palabres à Ribérac.

L'autre qu'on adorait, Catherine Cusset

«Quand tu penses à ce qui t’arrive, tu as l’impression de te retrouver en plein David Lynch. Blue Velvet, Twin Peaks. Une ville universitaire, le cadavre d’un garçon de vingt ans, la drogue, la police, une ravissante étudiante, une histoire d’amour entre elle et son professeur deux fois plus âgé : il y a toute la matière pour un scénario formidable.

Ce n’est pas un film. C’est ta vie.»

L’autre qu’on adorait fait revivre Thomas, un homme d’une vitalité exubérante qui fut l’amant, puis le proche ami de la narratrice, et qui s’est suicidé à trente-neuf ans aux États-Unis. Ce douzième roman de Catherine Cusset, où l’on retrouve l’intensité psychologique, le style serré et le rythme rapide qui ont fait le succès du Problème avec Jane, de La haine de la famille et d’Un brillant avenir, déroule avec une rare empathie la mécanique implacable d’une descente aux enfers.

Partager sur :