Replay du samedi 2 juillet 2016

L’auriculothérapie

Une méthode assez originale pour soulager le stress, les tensions et même plus !

Il y aurait plus de 200 points par pavillon auriculaire
Il y aurait plus de 200 points par pavillon auriculaire © Maxppp -

L’auriculothérapie est une technique consistant à utiliser des points précis dans l’oreille, afin de stimuler à distance, les différents organes du corps.

On a évidemment rien inventé, puisque les Égyptiens utilisaient cette méthode et notamment les femmes dans un but contraceptif. Chez nous, c’est dans les années 50 que l’auriculothérapie se développe du coté de Marseille, où une guérisseuse soignait les sciatiques en cautérisant un point de l’oreille du même côté que la sciatique douloureuse. Un médecin généraliste fort de ce constat a longuement travaillé sur les points énergétiques de l’oreille et l’auriculothérapie est née en 1951.

Ça se pratique comme l’acupuncture ?

Oui, c’est une sorte d’acupuncture à la française ! Car ce médecin lyonnais, le docteur Nogier a établi une véritable cartographie de l’oreille et a mis au point l’auriculothérapie telle que nous la connaissons aujourd’hui.

L’oreille est une représentation miroir des organes, d’où sa comparaison avec un fœtus inversé. Le lobe correspond à la tête, la conque aux viscères, l’anthélix aux membres et la crête de l’anthélix aux vertèbres. Il y aurait plus de 200 points par pavillon auriculaire.

Le pavillon de l’oreille est une zone réflexe très importante car très innervée. Une stimulation de ces points permet donc de traiter la partie du corps à laquelle ils correspondent, et de soulager des troubles ou des maladies. L’auriculothérapie s’avère d’ailleurs particulièrement efficace dans le traitement de la douleur.

Justement quels types de douleurs peut-on soulager ?

Bon nombre des douleurs : rhumatismes, sciatiques, troubles digestifs, zona, douleurs dorsales… L’auriculothérapie se révèle également bénéfique dans les états de stress, d’anxiété, de nervosité, les troubles du sommeil mais aussi d’addiction comme le tabagisme.

Ce qui est intéressant c’est que l’on n’utilise pas que des aiguilles comme en acupuncture mais aussi l’électro-stimulation ou encore le massage auriculaire à l’aide d’un bâtonnet en verre.

Comment trouver un auriculothérapeute ?

Comme il n’existe pas d’annuaire officiel, choisissez plutôt un médecin diplômé d’un DIU d’acupuncture générale ou d’une école reconnue, comme le GLEM groupe lyonnais d’études médicales qui vous donnera la liste des anciens élèves. Enfin sachez que seuls les médecins sont autorisés à manipuler les aiguilles, alors soyez vigilants

Mots clés: