Replay du samedi 18 juin 2016

Reprendre le sport après une longue période d’arrêt

Attention votre corps s’est habitué à la sédentarité

-

On ne se remet pas au sport comme ça, sans avoir un avis médical, histoire d’être certain qu’on est paré à l’attaque.

Ensuite on ne passe pas de RIEN, à 1h par jour au taquet ou en running sous le soleil brulant.

Le message est donc clair on s’y remet en douceur car après cette longue période d’inactivité votre corps s’est habitué à la sédentarité.

On fait comment alors ?

Le sport doit être ludique, un plaisir et pas pour faire plaisir... J’insiste, mais si vous aimez ce que vous faites, vous serez persévérant.

Vous êtes motivé c’est bien, mais progressez par étapes. Restez à l’écoute de vos sensations. Quand on arrête le sport, la masse musculaire, la densité osseuse et la consommation d’oxygène diminuent. Donc, quand on reprend, on est moins performant et on s’essouffle plus vite. C’est NORMAL pas de panique vous retrouverez vos sensation d’avant si vous persévérez.

Je vous recommande d’investir dans un cardio-fréquence mètres qui vous permettra de visualiser les efforts cardiaques que vous faites et de régler l’intensité de vos séances en fonction de votre cœur, et non l’inverse.

Insistez longuement sur les échauffements, car plus on s’échauffe moins on souffre de courbatures. Et étirez-vous à chaque fois après les séances. Si vous partez courir par exemple, commencez par marcher à bonne allure et augmentez progressivement. En salle, commencez avec des charges légères ou des répétitions courtes pendant les 20 premières minutes. Vous pouvez aussi sautiller pendant 10 minutes ou si vous partez jouer au foot, échauffez vos chevilles et faire des petits bonds.

Et si une grossesse est la cause du break ?

Ne soyez pas impatiente. Sachez que les hormones de grossesse et le poids pris, ont distendus le périnée et qu’il faut attendre au moins 2 mois avant toute reprise d’activité physique. Demandez toujours le feu vert de votre médecin avant de reprendre vos entrainements sportifs et préférez le pilate, la natation ou le yoga pour une reprise en douceur…

Et les crampes ?

Si vous avez des crampes, cela veut dire que vous ne buvez pas assez d’eau, avant, pendant et après vos séances. En fait, quand vous avez soif, il est presque déjà trop tard.

La reprise, c’est trop dur…

Pensez à être entouré d’amis, c’est plus agréable que d’être seul face à l’effort. Et puis fixez-vous des petits objectifs au début. On ne se met pas en tête de gagner Roland Garros quand on reprend le tennis.

Petite astuce, faites-vous votre petite cryothérapie. Perso, après les séances, le jet d’eau glacé de la douche sur les jambes ou le sachet de petit pois congelé sur le muscle douloureux c’est très efficace. Si votre médecin vous a jugé en bonne santé et vous a déclaré apte c’est que vous l’êtes !

En revanche la récupération est importante elle fait même partie intégrante de l’entrainement chez les athlètes de haut niveau.

Je fais comment pour bien récupérer ?

Privilégiez ce qu’on appelle la récupération active : toutes les 3 semaines vous faites une semaine moins intense, sans aucun objectif juste du plaisir, en famille ballade en foret, marche nordique par ex…et ne négligez pas la récupération passive cad les long bains, les saunas, les massages, les papapouilles…

Et si vous vous posez la question delà bonne fréquence pour la reprise, 3 fois par semaine, pendant 20 à 45 min d’effort en aisance respiratoire me paraît un bon début..…alors faites vous plaisir et vive le sport !

Mots clés: