Émissions Toutes les émissions

Le samedi à 6h53 et 12h55 et le dimanche à 12h55

Courir en musique

Courir en musique

Une étude de la Fédération française d'athlétisme parue en avril 2014 estime aujourd'hui le nombre de coureurs à 8,5 millions alors qu'ils n'étaient "que" 6 millions en 2000.

Aujourd’hui on se penche sur un accessoire important pour certains runners, c’est la musique !

Il est clair que la musique a un effet euphorisant. Elle est comprise par les sens et non par l’intellect car c’est une vibration. Vous allez donc vivre votre course plutôt que de la penser.

Si vous vous concoctez une playlist qui commence par du lent et qui se termine par du rapide votre foulée et donc fréquence cardiaque vont s’adapter au tempo de la musique en retardant votre sentiment de fatigue !

Si vous choisissez un rythme soutenu tout du long vous allez suivre ce tempo rapide et aller plus loin dans l’effort ! Parfois même un peu trop au goût de votre cœur et de votre corps. Sur la toile, de nombreuses applications vous proposent des playlist toutes faites pour les runners. Choisissez celle qui convient à votre niveau.

Une étude américaine de 1991 a mis en évidence qu’une musique calme augmentait nos capacités en endurance et les chercheurs ont remarqué que le rythme cardiaque était plus bas chez les personnes ayant écouté un morceau calme pendant les 6 premières minutes de l’effort que chez ceux qui n’en écoutaient pas à allure identique.

Il n’y a que du bon à courir en musique ?

Et bien non, d’abord parce que courir appareillé n’est pas l’idéal pour rester connecté à sa communauté. En effet, ce n’est pas très convivial de courir avec quelqu'un qui écoute de la musique et cela n’est pas sans danger.

D’ailleurs certains pays comme les États Unis interdisent les écouteurs à musique sur certaines compétitions et marathons. Et puis quand on court en musique, on ne perçoit pas ce qui nous entoure. C’est plutôt sympa quand on est en ville au milieu des bruits de voitures, ça l’est moins si l’on est en pleine campagne avec les bruits de la nature qui sont aussi une vraie source d’émotion. Et puis le bruit est aussi un avertisseur de danger surtout en ville.

Partager sur :