Replay du jeudi 10 juin 2021

Comment améliorer les troubles hormonaux ?

Règles douloureuses, troubles de la ménopause ? Suivez les conseils de Dorothée Le Dauphin, professeure de Yoga à Tours.

Posture du Vautour en cours !
Posture du Vautour en cours ! © Getty - Marko Geber

Si vous souffrez de troubles hormonaux, de règles douloureuses, de troubles de la ménopause sachez que certaines postures de yoga sont bénéfiques et recommandées comme cette posture du Vautour que nous allons faire aujourd'hui.

Les bienfaits :
Cette posture va écarter et étirer les muscles superficiels et profonds des jambes et ouvrir l'espace du périnée, elle va intensifier la circulation sanguine dans cette zone, ce qui va prévenir la formation des varices, tonifier la vessie, l'utérus et prévenir la congestion des organes du bas-ventre.

Cette posture peut paraître un peu acrobatique mais chacune ira à sa mesure.
On démarre en posture assise, le dos droit, la nuque bien étirée dans l'axe du corps, on écarte les jambes au maximum en les maintenant tendues, avec les orteils flex (ramenés vers le visage), le visage est relaxé comme toujours, les mains sont ramenées dans un premier temps en geste de salutation ou de prière au centre de la poitrine, en contact et le regard fixé en un point au sol entre les deux jambes. Vous allez inspirer lentement par le nez en allongeant les bras au-dessus de la tête les paumes de mains jointes. Etirez-vous au maximum le temps d'une courte rétention poumons pleins et expirez lentement en abaissant le buste vers l'avant en écartant les bras pour saisir les gros orteils avec les pouces et les index ou alors, pour les plus souples, vous allez chercher à poser le front ou le menton au sol.
Si les articulations sont raides, saisissez plutôt sans forcer les chevilles ou les mollets et laissez tomber la tête et le dos vers l'avant.
Vous tenez la posture une à 3 minutes selon votre aisance, en respirant naturellement par les deux narines lentement.
Chaque expiration vous permettra de relaxer les muscles postérieurs des cuisses, des jambes de tout le dos. La respiration abdominale doit rester très souple et régulière pour une bonne irrigation.

Dorothée Le dauphin est professeure de Yoga à La fabrique des possibles à Tours.
Contact : 06 83 52 27 66

Mots clés: