Replay du vendredi 9 avril 2021

Vitamine B12 : nos besoins et comment les combler !

La Vitamine B12 est vitale pour notre système nerveux notamment. Comment combler ses besoins ? Les réponses de Michel Crévenat, pharmacien à Tours.

Les coquillages : une source de Vitamine B12
Les coquillages : une source de Vitamine B12 © Getty - Alexander Spatari

Egalement appelée cobalamine, la vitamine B12 fait partie de tout un groupe de vitamines vitales mais sa particularité est qu'elle n'est assimilable que via les produits animaux en particulier le foie de bœuf, d'agneau et les abats en général, les poissons (en particulier les poissons gras comme les sardines, maquereaux, les crustacés et autres produits de la mer. Si vous êtes végétarien et que vous mangez des œufs, sachez qu'on en trouve dans le jaune d'œuf et certains fromages donc, vous ne risquez pas à priori de carence mais si vous êtes végétalien ou vegan, il convient de vos supplémenter.  

En cas de carence en Vitamine B12 les symptômes sont :
- de l'anémie
- des troubles neurologiques de type : fourmillements et engourdissement dans les membres, difficulté à marcher, troubles de l'humeur, pertes de mémoire et démence.
- de la fatigue (la B12 a une action sur la transformation de la sérotonine en mélatonine)
- des problèmes au niveau du foie, ictère (jaunisse), taux sanguins perturbés en bilirubine, cholestérol
- des troubles de la vision
- sécheresse voire atrophie de la muqueuse vaginale
- Mauvaise défense de l'organisme, tendance aux infections

"Notez que le foie et certains muscles peuvent emmagasiner de la vitamine B12. On en trouve jusqu’à 5 mg dans l’organisme. La réserve suffit pour plusieurs années. Si on n’assimile pas assez de cette vitamine via l’alimentation, le corps va d’abord puiser dans ses propres réserves. Il peut se passer des mois, voire des années, avant qu’une carence soit détectée."(source : .passeportsante.net/)

"Les végétaliens, qui ne consomment aucun produit animal, sont à risque de carence en _vitamine B12_. Il existe une controverse à ce sujet, parce que l'organisme humain compte des réserves importantes de B12 et que les bactéries intestinales sont en mesure d'en synthétiser de petites quantités. Cependant, la plupart des sources s'entendent pour dire qu'une alimentation complètement dépourvue de B12 finira, au bout de quelques années, par épuiser ces réserves. Les femmes végétaliennes enceintes ou qui allaitent devraient s'assurer de consommer suffisamment de vitamine B12 dans leur alimentation (levure Red Star et boissons de soya enrichies, par exemple) afin que leur enfant n'épuise pas leurs faibles réserves." (source : passeportsante.net)

Michel Crèvenat est pharmacien spécialisé en homéopathie, phytothérapie et aromathérapie. Il est également formateur dans toute la France.  
Contact : 06 61 97 11 34

Mots clés: