Le conseil forme et bien-être

Du lundi au vendredi à 5h12

31 trails consécutifs

Diffusion du samedi 17 juin 2017 Durée : 2min

Un coup de coeur solidaire et sportif

Gros coup de cœur pour un entrepreneur de 45 ans qui a décidé de se lancer dans un projet un peu fou ! Un peu beaucoup même…

Lionel Mari, c’est son nom a décidé de carrément sortir de sa fameuse zone de confort et de tenter d’accomplir un exploit dans le but de récolter des fonds pour l’association Pour le fil d’Ariane dont la mission principale est de soutenir concrètement les enfants malades hospitalisées pour de longs séjours.

Le défi

Lionel est un adepte de la course à pied en pleine nature depuis toujours. Alors il va faire ce qu’il sait faire : courir ! Il va relier Marseille à Paris mais pas par les routes, en multipliant 31 trails consécutifs avec 900 m de dénivelé de moyenne…. 775 km off road comme on dit.

Seul ?

Il est certain qu’il va être le seul à tout faire, à tout enchaîner… mais vous pouvez l’accompagner un bout de chemin en courant avec lui. C’est simple vous allez sur le site 31trails.pourlefildariane.com ou sur la page Facebook du défi : Marseille-Paris 31 trails. Avec le programme, vous pourrez rejoindre Lionel sur un bout de son périple.

Et si vous n’êtes pas sportif, vous pouvez aussi acheter des km pour aider l’association et encourager Lionel dans son défi.

Lionel se prépare depuis plus d’un an et il a traversé des moments difficiles avec de grosses fatigues.

Surtout que le confort n’est pas franchement au rendez-vous car, comme il va effectuer des boucles en pleine nature, il rejoindra les étapes suivantes dans un van à bord duquel il dormira… On a connu mieux en termes de récup…

L’alimentation

C’est un point crucial car enchaîner les distances va affaiblir son organisme. Et comme la course à pied n’est pas un sport porté, le système digestif y est mis à rude épreuve et il faut éviter de courir en pleine digestion, sous peine de stress gastrique entraînant nausées et diarrhées…

Cela veut donc dire : manger au moins 3 h avant de partir et savoir s’alimenter de gels et autres barres alimentaires pendants l’effort.