Toutes les émissions Émissions

Le samedi à 6h53 et 12h55 et le dimanche à 12h55

Le régime Paléo

Nous possédons, à 0,02 % près, les mêmes gènes que nos ancêtres préhistoriques

Le régime Paléo

Le régime paléo est un régime qui part du principe que l’alimentation a énormément changé et qu’elle s’est industrialisée alors que nos gènes ont très peu mutés et que donc ils ne sont pas du tout adaptés à notre mode alimentaire actuel.

En fait, nous serions fait pour manger, comme le faisait nos ancêtres du paléolithique. Comme nous possédons, à 0,02 % près, les mêmes gènes que nos ancêtres préhistoriques, l’alimentation de cette époque nous conviendrait tout à fait. Alors exit les aliments industriels, ultra transformés et bienvenue à une alimentation très saine, largement basée sur les fruits et légumes, et les protéines. Et en se mettant à une sorte de diète ancestrale, non seulement nous perdrions du poids mais nous préviendrions tout un tas de maladies chroniques.

Ça consiste en quoi ?

Il faut manger beaucoup de végétaux non transformés, peu voire pas de céréales et de légumes secs, beaucoup de protéines, pas de produits laitiers et des graines comme le lin, le sésame, le chia, les graines de courges, de tournesol, …

Nos ancêtres consommaient beaucoup de protéines, plus que nous mais aussi énormément de végétaux. Ils mangeaient surtout beaucoup moins de glucides car leur seule source de sucre était les fruits, les racines et les tubercules, et les baies. Évidement les céréales et le lait n’existaient pas …

L’adaptation

Il faut bien sûr tenir compte de notre mode de vie. C’est pourquoi il faut accepter le riz et le Sarrazin, consommer une majorité de produits crus, utiliser des huiles vierges, première pression à froid, évidement oublier le lait d’animal, et si possible manger bio… Pensez aussi à vous autorisez quelques écarts histoire de na pas perdre tous ses amis.

Et la cuisson alors ?

La cuisson serait apparue au paléolithique, il y a environ 40 000 ans, mais il semble que nos ancêtres mangeaient surtout les aliments crus, la cuisson n’ayant probablement qu'un rôle limité. Elle aurait porté principalement sur les viandes et les poissons, et aurait été relativement brève.

Ce régime suppose une transformation radicale de nos habitudes alimentaires, il faut donc être motivé pour l’entreprendre. La perte de poids n’est pas le but principal du régime, ce n’est qu’une conséquence à court terme du changement d’alimentation.

Pour qu'il soit bénéfique, il faut mettre l'accent sur une augmentation massive des végétaux.

Partager sur :