Toutes les émissions

Le conseil forme et bien-être

Du lundi au vendredi à 5h12

-

Faire le vide

Diffusion du samedi 9 juin 2018 Durée : 2min

Pour tirer tous les bénéfices d’une activité sportive

Ne dit-on pas : « je vais courir ça va me vider la tête ? ». Ça n’est pas qu’une expression sortie de nulle part, c’est ce que l’on doit faire pour que cela soit bénéfique. 

C’est ce qu’on appelle aussi la méditation de pleine conscience, c’est un nom plus savant pour la même chose…se recentrer sur le moment présent. 

Je ne dis pas que c’est évident pour tout le monde. Moi par exemple, j’ai tendance quand je cours, que je nage ou que je fais du vélo à avoir les idées qui partent un peu dans tous les sens et même à chercher des solutions a tous mes problèmes. Normal quand on sait que notre corps libère les fameuses endorphines, les hormones du bonheur après 30 minutes. Du coup, les pensées qui nous arrivent sont positives et bien agréables.

Mais si on veut progresser dans notre activité et libérer toutes nos tensions, il faut faire le vide.

D’ailleurs nos têtes ont besoin de repos si elles veulent être créatives. Moi quand je vois des gens regarder leurs mails sur le vélo en salle je me demande si ça leur fait vraiment du bien.

Comment faire ?

Il y a pas mal de techniques qui marchent plutôt bien. La première c’est d’avoir par exemple une montre cardio fréquence mètre, de la programmer sur nos fréquences cardiaques maximum, et de régulièrement y jeter un œil en étant concentré sur son allure, et son rythme cardiaque. 

On peut aussi courir avec des écouteurs et de la musique. Attention à avoir une play-liste qui est entrainante mais sans réelles paroles ou pas vraiment de sens au texte. Vous serez entrainé par le rythme et le musique et parfois cela empêche les pensées de divaguer. Mais si vous arrivez à faire le vide sans artifice c’est mieux…

J’aime aussi me concentrer sur le rythme de mes pas, un peu comme si mes pieds étaient un métronome. Quand je cours dans un environnement champêtre ou bord de mer, je m’emplis littéralement de la vue, des bruits, des odeurs… Ça peut faire sourire mais celles et ceux qui cours marchent ou pédalent connaissent bien cette sensation, d’être au bon endroit au bon moment. La connexion avec la terre avec la nature, mêlée à l’effort ça donne quelque chose de très fort qui reconnecte tout simplement à la vie !

Et s’il vous est impossible de le faire en bougeant, ce fameux vide, faite tranquillement à la maison avant de vous jeter sur la télé. Posez-vous, respirez et ne pensez a rien. Vous verrez comme ça fait du bien… le rien !