Émissions Toutes les émissions

Le conseil forme et bien-être

Du lundi au vendredi à 5h12

2min

Le bio, c’est mieux

Par le samedi 12 novembre 2016
Podcasts : iTunes RSS

On nous le répète à longueur d’année mais est-ce vrai ?

Ce qui est mieux, c’est que depuis une dizaine d’années, on s’intéresse vraiment à ce qu’on se met sur la peau ou à ce qu’on met sur celle de nos enfants !

Quand on sait que la peau absorbe tout ce qu’on lui donne et que tout part directement dans notre sang et donc dans notre corps, on se dit : "tiens, tiens et si je regardais les étiquettes avec attention" ! Oui un peu comme pour les aliments que je vais ingérer, car finalement les produits de beauté c’est comme si on les mangeait !

Les marques non-bio ont du faire des efforts

Aujourd’hui 1 femme sur 5 achète des cosmétiques bio, même si elle surfe encore entre le bio et le traditionnel. Cet essor pousse les marques non bios à faire des efforts. Si on prend l’exemple du paraben ou encore de l’aluminium dans les déodorants, ils sont désormais banni de beaucoup de cosmétiques non bio sous la pression de la poussée des consommatrices et de l’émergence du bio.

C’est tellement compliqué pour nous de comprendre ce qu’un produit de beauté contient réellement que les marques bio ou les produits à faire soi-même ont conquis un marché qui était une petite niche il y a peu. Les stars du cinéma ou les mannequins sont toutes folles du bio sur leur peau et ne s’en cachent pas bien au contraire ! Et même si vous ne vous appelez pas Marion Cotillard ou Eva Herzigova vous pouvez vous chouchouter bio. Ils se sont tellement démocratisés que les grandes enseignes des hypers ont développé des gammes bios accessibles à toutes les bourses ! On est passé de 50 marques il y a 10 ans a presque 500 aujourd’hui.

Bon pour la planète

En tout cas, les produits bios ne sont pas issus de la pétrochimie, et généralement conçus selon des modes de production équitables et respectueux de l’environnement. De plus ils sont très souvent garantis sans test sur les animaux.

La charte Ecocert, créée en 2003, garantit dans un produit bio la présence de 95% de composants naturels, dont 10% bio, et ne tolère que l’utilisation d’ingrédients issus de ressources renouvelables et transformés par des procédés respectueux de l’environnement, donc repérez cette étiquette ECOCERT.

Est-ce efficace ?

C’est vrai que comme le bio n’a pas voulu utiliser le même langage que les cosmétiques classique, il traine une réputation de moins d’efficacité. Mais ce qui était peut-être vrai au tout début, ne l’est plus car le bio utilise tout le potentiel des plantes, et de 900 ingrédients labélises bio.

Les produits sont testés avec les mêmes protocoles que les autres et l’efficacité prime sur le reste, la nocivité en moins.