Toutes les émissions

Le conseil forme et bien-être

Du lundi au vendredi à 5h12

-

Le sport après un cancer du sein

Diffusion du dimanche 8 avril 2018 Durée : 2min

Et ses effets bénéfiques

Le cancer du sein est encore le premier cancer chez la femme et celui qui entraîne la plus grande mortalité.

La reconstruction des femmes, plus qu’importante, elle est déterminante. C’est le docteur Ronald Mac Kenzie qui le premier, en s’opposant aux préconisations de l’époque a démontré que la pratique de la rame est recommandée pour prévenir le lympho-edème chez toutes les femmes ayant subi un curage axillaire ou une mastectomie.

Aujourd’hui les médecins recommandent le sport régulier après un cancer, mais il y a encore peu de temps, on recommandait aux dames de ne surtout pas bouger. On leur mettait le bras en écharpe. On leur interdisait même de tricoter.

Les dragons ladies

Il s’agit d’une association qui rassemble des femmes qui ont été victime d’un cancer du sein et qui rament régulièrement sur un dragon boat ! Un vrai de vrai chinois, avec une belle tête de dragon à la proue du bateau et un tambour pour donner le rythme. 

Les dragons ladies sont nées aux États unis et ont traversé l’atlantique pour débarquer à Paris. Une quarantaine de bateaux ont alors essaimé la France. Et puis elles ont descendu le Rhône et les voilà à Avignon aux portes de la Provence, sur l’ile de la Barthelasse face au fameux pont d’Avignon.

Aujourd’hui 17 femmes qui sortent de chimiothérapie s’entrainent régulièrement sous la houlette d’un coach. Elles sont joyeuses motivées et surtout ne ratent un entrainement pour rien au monde.

Évidemment, ramer permet de remettre le corps en forme, à commencer par les bras (qui sont souvent éprouvés par les traitements), et les muscles dorsaux. Mais ramer avec une vingtaine de copines, cela regonfle aussi le moral ! La grande force des dragons ladies vient de l’esprit d’équipe et de la solidarité qui règne dans les équipages.