Toutes les émissions

Le conseil forme et bien-être

Du lundi au vendredi à 5h12

Les micronutriments

Diffusion du dimanche 12 mars 2017 Durée : 3min

Présents à des doses infinitésimales, ils sont indispensables à notre organisme.

Aujourd’hui on cherche de plus en plus à être en bonne santé. Et pour cela, il faut avoir une vie saine, pratiquer une activité physique régulière et bien manger… Et c’est aussi là que le bât blesse car les nutriments indispensables à notre capital santé sont de moins en moins présents dans nos assiettes.

Nous consommons de plus en plus d’aliments raffinés. Et qui dit raffinés dit moins riches en bonnes choses et plutôt fournis en mauvaises. Si vous jetez un œil sur les caddies dans les files d’attente des caisses en supermarché, vous vous rendrez compte qu’on mange de moins en moins variés…

Et ce n’est pas tout. La qualité nutritive des aliments aussi a fortement baissé depuis 30 ans. La faute à l’uniformisation, aux pesticides et à la mondialisation aussi. Un fruit aujourd’hui apporte beaucoup moins de vitamines que le même à l’époque de nos grands-parents. Il a muri pendant le transport et pas sur l’arbre, a été traité plusieurs fois et a terminé sa course calibrée sous les néons des supermarchés…

D’où l’origine de beaucoup de maux qui vont du ballonnement au surpoids en passant par la fatigue et les migraines. Et malheureusement d’autres pathologies plus graves.

Mieux se nourrir

On peut privilégier les fruits et légumes locaux qui mûrissent au soleil, le bio pour éviter les pesticides et autres perturbateurs endocriniens, supprimer les produits transformés et redécouvrir le fait maison

Essayons également d’équilibrer notre alimentation en mangeant plus de végétaux que de produits animaux, 2 tiers – 1 tiers est le rapport préconisé par les diététiciens, et le fameux 5 fruits et légumes par jour…

Les micronutriments ?

Ils sont tout petits et présents à des doses infinitésimales mais indispensables à notre organisme.

On les classe en 4 familles : les vitamines, les minéraux et oligo-éléments, les acides gras essentiels et les acides aminés.

Ils représentent 2% de notre alimentation, mais ces 2% là comptent car ils protègent notre corps de l’oxydation. Une carence même légère peut occasionner des problèmes de santé car elle ralentit la machine cellulaire.

D’autant qu’il désormais reconnu que nous ingérons sans le vouloir, des métaux lourds, des radicaux libres et des graisses saturées qui sont de véritables poisons pour notre organisme.

C’est vraiment mieux de les consommer à l’état naturel si possible, et si vous choisissez une autre solution, ne prenez jamais de micronutriments en compléments alimentaire sans avoir établi avec un médecin un bilan biologique sanguin de vos carences éventuelles.

Gardez le bon sens toujours en tête.