Toutes les émissions

Le conseil forme et bien-être

Du lundi au vendredi à 5h12

Les substituts de protéines animales

La révolution se prépare dans nos assiettes, du végétal à la place de l'animal...

Et ça concerne finalement tout le monde. Ceux qui ont décidés de réduire leur consommation de viande, ceux qui sont devenus de vrais vegan c’est-à-dire des végétariens purs et durs, l'agro-alimentaire s'est mis au diapason, et ceux qui en ont constaté que manger de la bonne viande coutait de plus en plus cher.

On achète quoi ?

Des veggies steak, des galettes de protéines végétales et autre vegan burger...

En coulisses, les professionnels et les chimistes essaient de trouver la formule idéale qui permettra de remplacer la viande par le végétal. Il faut dire que l'enjeu est de taille pour la santé et l’environnement. En effet la production bovine ne sera plus la même dans 50 ans et la population mondiale elle, aura fortement augmenté.

Des nouvelles pratiques alimentaires.

Le seitan. Obtenu à partir du blé, il contient autant de protéines que la viande ainsi que du calcium du fer et des vitamines B. Il est en revanche 6 fois plus sale que la viande, pauvre en fibres et ne contient pas de cholestérol.

Le soja. Il est riche en protéines végétales, en vitamines et en isaflavone qui contribue à la protection cardiovasculaire.

Le tofu. C'est un substitut de viande qui apporte autant de protéines de bonnes qualités. Le tofu c'est le caillé obtenu après extraction du lait des fèves de soja. Il ne contient pas de cholestérol.

Les Burgers de légume. Leur composition est très variable mais ils contiennent moins de protéines que la viande et comme ils sont souvent panés et additionnés de fécules, de poudre ou de farine diverses ils ont une teneur en sucre non négligeable.

Le korn. C'est un champignon microscopique qui a subi un processus de fermentation mais pas 100% végétal car on y rajoute du blanc d'œuf. C'est une bonne source de protéine, moins calorique que la viande et pauvre en graisse. Sa texture rappelle un peu celle de la volaille avec une saveur peu prononcée.

Pour faire son choix, il faut bien lire les étiquettes et être un peu un aventurier du goût afin de déterminer quel est le produit que l'on préfère. C'est comme pour la viande il y a du bon et du moins bon…