Émissions Toutes les émissions

Le conseil forme et bien-être

Du lundi au vendredi à 5h12

2min

Ma lettre au Père Noël

Par le dimanche 25 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
© Maxppp -

Toute une liste de souhaits… En espérant qu’il sache lire

Vous vous doutez bien que je ne demande pas une nouvelle paire de Louboutin mais plutôt des accessoires de sport.

Par exemple, comme j’ai envie de progresser en natation, j’ai demandé au père noël un swimbot. Vous n’allez pas le croire mais c’est un nouvel accessoire connecté imaginé par une start-up française et soutenu par l’ancien champion Alain Bernard qui va améliorer votre technique de nage.

Le swimbot

Avant de plonger dans le bassin, vous vous livrez à une petite séance de visualisation et d’écoute pour vous familiariser avec les sons et consignes que va vous donner l’appareil. Ensuite vous glissez le boitier sous votre bonnet et vous mettez les écouteurs fournis avec.

Pendant vos longueurs, le boitier se transforme en entraineur particulier et analyse vos mouvements à l’aide de 9 capteurs et vous les corrige en temps réel. Il est très utile pour apprendre aussi à mieux respirer.

Alain Bernard est convaincu que cet appareil va révolutionner la natation. Pour l’instant, il coute 229 euros mais je pense qu’on peut s’en servir à plusieurs pour réduire son cout d’utilisation. Un peu comme on prend des cours à 2 ou 3.

Le Fixie

Une autre envie. Celle de rouler branché en ville avec le Fixie. C’est un vélo à pignon fixe et c’est la nouvelle lubie des hipsters et autres citadins branchés et accros aux déplacements à bicyclette en ville. En plus d’être sans vitesse, le fixie n’a pas de freins non plus.

Il a vu le jour dans les années 90 à New York. Ce sont les coursiers à vélo qui, lassés de se faire voler leur bécanes, ont décidé de les dépouiller de ce qui intéresse les voleurs c’est à dire les accessoires. En même temps, ce n’est pas nouveau puisque les premiers coureurs du tour de France roulaient en pignon fixe.

Du coup, c’est plus physique que de mouliner mais c’est ultra léger et très fun. Si je peux demander une faveur au père Noel : merci de me mettre quand même l’option frein, car j’ai peur de manquer de technique pour le freinage en dérapage effectué par le blocage de la roue arrière…

Le moins cher que j’ai trouvé est un Groupon à 149 euros. Pour le plus cher, il n’y a jamais de limite…mais les puristes aiment les monter eux même à coup de pièces triées sur le volet pour constituer un vélo unique, ce qui leur reviendra bien sûr plus cher qu’un vélo déjà équipé.

A noter : j’ai aussi demandé au père Noel le film/docu : free to run pour me rappeler de ces temps pas si lointains, où les femmes n’avaient pas le droit de courir plus de 1.500 m en compétition…