Replay du lundi 12 avril 2021

Artichauts et rhubarbe ! Ils méritent notre attention en ce moment !

Vivaces du potager : artichaut et rhubarbe, œilletonnage au programme ! Avec les conseils de saison de Maryse Friot, Présidente de la Société d'HOrticulture de Touraine.

Artichaut en fleurs
Artichaut en fleurs © Getty - By Eve Livesey

Si vous avez déjà des artichauts et de la rhubarbe dans votre jardin, en ce moment, vous allez pouvoir, comme ce sont des plantes qui poussent de la même manière, les œilletonner afin de les multiplier. L'œilletonnage consiste à ôter les jeunes pousses de la racine afin de les replanter et d'avoir des petits artichauts et de petites rhubarbes.

L'ARTICHAUT (Cynara scolymus) L'artichaut apprécie un climat doux type Bassin méditerranéen, mais on ne connaît pas précisément sa région d’origine. Il a d’abord été consommé en Italie, au XVe siècle. Il apprécie une situation chaude et ensoleillée à l’abri du vent et craint les gelées ( rustique jusqu'à -5°). Il lui faut une terre meuble, riche en humus et bien drainée. En terrain lourd, il supporte mal l’hiver souvent à cause d'un excès d’humidité. L’artichaut a besoin d’espace : comptez un mètre entre les plants et réservez 2 mètres carrés à un seul artichaut.
La partie consommée dans un artichaut est le capitule, c'est un ensemble de fleurs entourées d’écailles et à la base charnue, pas encore parvenu à maturité.
Cette plante vivace se multiplie facilement, par prélèvement et plantation d’œilletons : ces petites pousses munies de racines disposées à la base de la plante. Elle restera 3 à 4 ans au même endroit dans le potager .
Les bonnes associations : Fèves, haricots et pois apportent de l’azote au sol. L’artichaut, très gourmand en la matière, apprécie la présence de ces Fabacées. L’oignon a la faculté d’éloigner certains bio agresseurs comme les pucerons.
Les associations à éviter : Le Fenouil peut gêner la croissance de l'artichaut ainsi que le persil. Ils peuvent nuire à la culture de l’artichaut. À l’exception des salades, mieux vaut l'éloigner des légumes de sa famille donc, des Astéracées ou Compositae.
Les variétés : Le Camus de Bretagne – le violet du midi – Les blancs ou verts du midi ( intermédiaire entre le violet du midi et camus de Bretagne – le Macau …….

Tiges de rhubarbe
Tiges de rhubarbe © Getty - cjp

La RHUBARBE : Rheum undulatum ou rhaponticum ( Polygonacées) La rhubarbe se plante plutôt à l’automne à partir des éclats de souches rhizomateuses à 1 mètre les unes des autres. Elle peut aussi être plantée au printemps. Elle est originaire d’Asie et d’Amérique du Nord. Étant donné son développement, réservez-lui une place en dehors de votre potager car elle risque d’occuper rapidement tout l’espace !
La rhubarbe a besoin d’un sol riche, profond, acide. On lui apportera régulièrement de l’amendement organique. Deux ou trois rhizomes suffiront très largement aux besoins d’une famille.
- Les rhubarbes à tiges vertes sont les plus acides. On y retrouve les variétés Goliath, Mira, Victoria.
- Les rhubarbes à tiges rouges : ce sont les plus douces. Queen Victoria’ à pétiole très long -’Frambozen Rood’ et ‘Valentine’.
- Les rhubarbes à tiges vertes et rouges : elles sont moins acides que les vertes mais plus que les rouges. ‘Mikoo’.
Semez au printemps ou en été , de préférence en godet et mettez en place de septembre à mars. La rhubarbe peut rester en place 7 à 8 ans si vous lui apportez de la matière organique tous les ans.

Maryse Friot, Présidente de la Société d'horticulture de Touraine, intervient également sur le jardin, le monde du végétal chaque samedi de 9h à 10h dans l'émission jardin sur France Bleu Touraine : "Jardins, terrasses et compagnie". Elle vous répond aussi comme toujours en direct dans le forum jardin entre 9h35 et 10h. Vous pouvez m'envoyer vos questions jardin et vos photos à isabelle.dorso@radiofrance.com 

Mots clés: