Replay du lundi 15 février 2021

Comment limiter le développement des lichens sur les troncs d'arbre ?

Vos troncs sont envahis de lichens ou de mousses ? Ces organismes ne sont pas dangereux mais vous pouvez limiter leur développement à l'aide des conseils de Maryse Friot, Présidente de la Société d'HOrticulture de Touraine.

Lichen sur tronc d'arbre
Lichen sur tronc d'arbre © Getty - Laszlo Podor

D'abord, première chose importante, les lichens ne parasitent pas les arbres sur lesquels ils se sont installés contrairement au gui. Comme pour les orchidées, les troncs d'arbres ne sont que des supports pour ces organismes épiphytes qui ne sont pas des plantes. En effet, le lichen est la parfaite illustration de ce qu'est la symbiose car il est né de l'union d'une algue et d'un champignon qui vivent ainsi en parfaite harmonie. Le lichen est composé d'environ10% d’algues pour 90% environ de champignons. Les algues contiennent de la chlorophylle qu’elles utilisent pour produire des sucres grâce à l’énergie solaire, au gaz carbonique de l’air et à l’eau. Ces sucres nourrissent les champignons qui, en retour, aident les algues à se procurer quantité de sels minéraux et d’eau dont elles ont besoin. Les écorces des arbres ou des arbustes sur lesquelles s’installe le lichen ne sont que de simples supports, qui n'empêchent en rien l'arbre hôte de vivre. Certains les voient pourtant d'un mauvais oeil car il est vrai qu'ils ont tendance à préférer les écorces des arbres vieillissants, délaissant les jeunes arbres bien vigoureux. Si vous trouvez un arbre jeune avec du lichen, considérez que cet arbre n'est pas en condition de se développer correctement, il vous reste à en déterminer la cause (sol, orientation...).
Le lichen est également un bon indicateur de la qualité de l'air car il est extrêmement sensible à la pollution industrielle notamment et se développe plutôt dans les endroits à la campagne où l'air est plutôt pur. Réjouissez-vous donc d'avoir des lichens sur vos arbres ! De plus, ils offrent des abris à toutes sortes d'insectes et de micro-organismes souvent bien utiles au jardin.
Leur croissance est très lente (seulement quelques millimètres par an), mais si vous souhaitez limiter leur territoire, utilisez une brosse à chiendent ou une brosse de paille de riz. Surtout pas de brosse métallique (vous abimeriez vos arbres), de sulfate de fer, vinaigre et autres produits non adaptés qui feront plus de mal que de bien !

Maryse Friot, Présidente de la Société d'horticulture de Touraine, intervient également sur le jardin, le monde du végétal chaque samedi de 9h à 10h dans l'émission jardin sur France Bleu Touraine : "Jardins, terrasses et compagnie". Elle vous répond aussi comme toujours en direct dans le forum jardin entre 9h35 et 10h. 

Vous pouvez m'envoyer vos questions jardin et vos photos à isabelle.dorso@radiofrance.com 

Mots clés: