Replay du vendredi 22 janvier 2021

L'orchidée Dracula : à découvrir !

On lève le voile, ou plutôt la cape ! sur cette orchidée peu commune et sur l'entretien qu'il faut lui prodiguer avec les conseils du spécialiste Florian Bonnet de l'Orchidium à Contres (41)

Fleur de l'orchidée "Dracula erythrochaete"
Fleur de l'orchidée "Dracula erythrochaete" - L'orchidium

Les orchidées Dracula sont également connues sous le nom d’orchidées dragons. Il s'agir en réalité d'un groupe d’orchidées qui réunit une centaine d'espèces différentes. Elles sont originaires d’Amérique centrale et du nord-ouest des Andes, avec une présence importante en Colombie et en Équateur. Parmi les différentes espèces d’orchidées Dracula on trouve : notamment la Simia, la Diana ou, pour rester dans le thème, la Vampira qui tient son nom de ses grosses fleurs presque noires à trois sépales qui peuvent faire penser à la cape du mythique comte Dracula ! Les fleurs de ce groupe d’orchidées sont étranges : elles ne supportent pas la forte luminosité et fanent dès que l'humidité commence à manquer. Les orchidées Dracula  sont pourvues de feuilles persistantes, tendres, lancéolées à obovales mesurant de 5 à 25cm de long. Les fleurs se développent sur des tiges pendantes ou arquées : leurs sépales fusionnés, soudés à la base, sont très développés, et forment une large coupe en étoile ; ils se prolongent avec de longs et fins appendices ou filaments, et sont souvent recouverts de poils. Les pétales atrophiés forment 2 petits yeux, tandis que le labelle, généralement en forme de cuillère, est fortement veiné. Les orchidées Dracula craignent le froid et elle doivent se trouver dans un environnement entre 12 et 26°C. C'est d'ailleurs l'amplitude thermique de 8 à 10° entre le jour et la nuit qui permettra de provoquer la floraison qui peut intervenir à tout moment de l'année.

Florian Bonnet est spécialiste et producteur d'orchidées à L'Orchidium à Contres dans le Loir-et-Cher;

Plus d’infos ici. 

Contact : 02 54 79 80 77 

Mots clés: