Replay du jeudi 24 juin 2021

Les punaises : vraiment pas un problème au jardin !

Découvrons les punaises si mal connues avec Arnaud Ville, photographe et entomologiste en Touraine.

La fameuse mouche prédatrice des punaises Tachina grossa (de la famille des tachinaires)
La fameuse mouche prédatrice des punaises Tachina grossa (de la famille des tachinaires) - @Arnaud Ville

Les punaises, même si nous humains, avons peu à nous en plaindre, sont pourtant mal vues, mal considérées et surtout mal connues !
On connaît celles qui sentent mauvais, celles qui piquent les tomates et les fruits, alors elles partent avec une mauvaise base mais ce qu'on oublie souvent, c'est que certaines d'entre elles vivent au sol, sont prédatrices et mangent beaucoup d'autres insectes, larves et chenilles que enfin, d'autres (qui sont souvent celles qui attaquent les tomates) sont la proie de certaines mouches, les mouches Tachinaires (que le jardinier gagnera à reconnaître), qui sont assez hirsutes (voir photo). La maman mouche repère une punaise sur laquelle elle va pondre et de ces œufs va sortir un petit asticot et devinez quoi ? L'asticot va se développer bien au chaud et à l'abri du monde en dévorant la punaise vivante...  
Donc, les punaises, c'est bien qu'il y en ait dans le jardin car elles sont multiples, les prédatrices nous rendent service, peu sont vraiment embêtantes et pour celles-ci, qui s'attaquent à nos tomates, de toutes façons, il y a cette mouche Tachinaire qui veille et qui ne plaisante pas ! 

Les punaises peuvent être très jolies ! ici : un Pentatome tigré ou Graphosome d’Italie
Les punaises peuvent être très jolies ! ici : un Pentatome tigré ou Graphosome d’Italie © Getty - Minh Hoang Cong / 500px

Arnaud Ville est un photographe et entomologiste Tourangeau, auteur de "Les jardiniers invisibles", un beau livre qui vient tout juste de paraître aux Editions du Rouergue, avec des photos qui ne vous feront plus jamais voir les insectes de la même façon. 

Mots clés: