Replay du mardi 25 mai 2021

Les purins : c'est quoi ? Comment les préparer ?

Les "purins" sont des préparations qui peuvent vous rendre de grands services au jardin. On fait le point sur leur intérêt et on apprend à les préparer avec Maryse Friot, Présidente de la Société d'HOrticulture de Touraine.

Les extraits fermentés d'ortie sont très utiles pour revitaliser les plantes
Les extraits fermentés d'ortie sont très utiles pour revitaliser les plantes © Getty - """Chassenet, Jean Paul"""

Les purins : qu'est-ce ? Quelle utilité au jardin ? Comment les préparer ?

On oublie ce mot "purin" pour le remplacer par un autre plus adapté : "extraits végétaux fermentés ou non fermentés". En effet, on a principalement des fermentations qui sont les résultats de la mise en fermentation de fragments végétaux dans de l'eau.

De quoi avez-vous besoin ? - De l’eau de pluie et surtout non calcaire à une température de15 à 25° maximum.
- Un contenant de 200 litres en plastique ou une cuve en inox ( pas de métal ni de bois). Évitez les petits contenants où très souvent les extraits sont difficiles à réussir.
-Les végétaux (une seule espèce) . On remplit les 3/4 du contenant avec les végétaux frais coupés à hauteur par exemple de 800 g à 1 kg d’orties pour 10 litres d’eau . Si vous utilisez des végétaux secs 100 à 200 gr suffisent.
-Brassez une fois par jour  et vérifiez la présence de bulles de gaz remontant à la surface.
- Au fil du temps les bulles laissent la place à une fine écume. C’est le moment de filtrer puis utiliser.

La durée de mise en fermentation est variable suivant les températures. Comptez 15 jours à 18 ou 20° sinon 5 jours à 25°. Par temps nuageux, couvert et froid la fermentation est difficile.
Conservez ces extraits dans une cave à 8 ou 10° dans des bidons rétractables. Lorsqu’ils ont ouverts ils sont à utiliser dans les 2 mois.

La plupart sont des bio stimulants, ils redynamisent la plante, lui redonnent de la vitalité ainsi, la plante ne tombe pas malade. La plupart des plantes qui aident le jardinier sont des plantes du jardin et on doit prendre autant de précautions pour réaliser ses extraits qu’un viticulteur – œnologue pour faire son vin.
Tous ces jus, produits naturels sont biodégradables à 100 % entraînant l’obligation de renouveler le traitement rapidement comme la tanaisie-absinthe-rhubarbe – sureau utilisés comme répulsifs à insectes. Sous serre, véranda ou par fortes chaleurs, il faudra diviser par deux les concentrations afin de réduire les risques de brûlures.

RECETTES

Décoction : on fait bouillir les plantes. Les plantes sont coupées puis placées dans de l’eau pendant 24 heures. Le bouillon est chauffé et l’ébullition maintenue 25 à 30 mn. On laisse refroidir puis on filtre avec un filtre à café et on l’utilise. On ne peut conserver une décoction que quelques heures ( fongicides – insecticides).

Infusion : On plonge les plantes dans de l’eau froide , on chauffe et on éteint dès que l’on arrive à ébullition. On recouvre d’un couvercle et on laisse refroidir. Ce sont souvent des insecticides.

Macération : Laissez tremper les végétaux dans de l’eau froide à une température de 16 à 20° pendant 24 heures ( à préconiser pour les petits jardins et les balcons). Ce sont souvent des fongicides (macération de rhubarbe). On ne stocke pas.

Maryse Friot, Présidente de la Société d'horticulture de Touraine, intervient également sur le jardin, le monde du végétal chaque samedi de 9h à 10h dans l'émission jardin sur France Bleu Touraine : "Jardins, terrasses et compagnie". Elle vous répond aussi comme toujours en direct dans le forum jardin entre 9h35 et 10h. Vous pouvez m'envoyer vos questions jardin et vos photos à isabelle.dorso@radiofrance.com

Mots clés: