Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

© Getty

L’alimentation des animaux

Diffusion du jeudi 30 mars 2017 Durée : 2min

Certains produits leur sont interdits

On ne peut pas les laisser manger tout et n’importe quoi. Et s’il existe des produits qui leur sont spécifiquement destinées ce n’est pas pour les chiens. Enfin si, justement… mais c’est une expression. Tout ça pour dire que ce n’est pas QUE du marketing.

Nos petits amis à 4 pattes ne sont pas faits comme nous et il y a certains aliments qui leur sont carrément interdits. Exemple avec le chocolat. Oui je sais, nous on en raffole mais c’est un véritable ennemi pour eux. Il y a une substance dans le chocolat, la théobromine qui passe directement dans le sang dans votre animal et qui est très toxique pour lui. Cela peut même entrainer la mort. Pensez d’ailleurs à cacher le chocolat hors de la portée de vos petites bébêtes.

Autre aliment à éviter c’est le lait, une fois le sevrage terminé. C’est un peu comme nous en fait. Non les chats ne boivent pas de lait à longueur de journée, et les produits laitiers peuvent entrainer des vomissements, des diarrhées et des problèmes intestinaux pas des plus agréables.

De la même façon on oublie toutes les viandes grasses, qui vont solliciter beaucoup trop leur pancréas, et les bouts de gras en général. C’est pourtant bien pratique de donner les petits morceaux de gras sous la table à votre chien, mais au final ça ne lui rend pas service.

Et le poisson ?

Le chat supporte le poisson cru contrairement au chien. En revanche le thon est proscrit pour tous les deux, à cause de sa forte teneur en sel ce qui est catastrophique pour leurs reins. Et puis attention également aux arrêtes de poisson qui pourraient se coincer en travers de la gorge… tout comme les os.

Les os crus oui, mais en aucun cas les os cuits qui pourraient se briser et se coincer là aussi dans la gorge, se retrouver dans les intestins. Le mieux c’est encore ceux en plastique.

Du fait maison

On peut préparer des recettes maisons pour ses animaux. A condition de bien respecter les besoins de votre animal selon son âge et son poids et d’être très au courant de tous les aliments interdits, et de respecter tous les apports nécessaires.

Vous pouvez bien sur demander conseil à votre vétérinaire même si ceux si sont rarement chauds sur le sujet et vous documenter, il existe aujourd’hui de nombreux ouvrages sur le sujet.