Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 05h55

La santé au masculin

Le conseil santé du vendredi 7 octobre 2016

Par

Les hommes aussi doivent se surveiller

La santé au masculin

Trop souvent, les hommes ont tendance à négliger un peu leur santé, à se sentir fort et à fuir les médecins, alors qu’il y a des choses très simples à surveiller particulièrement quand on est un homme et au fil des âges.

La première ce sont les testicules. Tout comme on apprend aux femmes à se toucher les seins pour déceler des grosseurs, vous devez vous aussi messieurs surveiller vos testicules pour vérifier qu’il n’y ait pas de bosse, de douleur, de changement. Et ça s’apprend dès l’adolescence.

Plus tard, c’est le cholestérol et le diabète qu’il faut surveiller. Si vous n’êtes jamais malade et que vous n’allez jamais chez le médecin, il faudra quand même le surveiller par une prise de sang au moins tous les 2-3 ans à partir de 40 ans. Les maladies cardio-vasculaires sont le plus souvent liées à l’accumulation de mauvais cholestérol.

A partir de 50 ans, c’est de la prostate dont on va beaucoup parler. Le cancer de la prostate fait partie des cancers les plus fréquents chez l’homme avec le cancer du poumon. Même chose avec le cancer colorectal où il faudra passer par un toucher rectal.

Les petits désagréments qui touchent plus les hommes que les femmes.

Le stress peut déclencher ou accélérer la perte des cheveux. Il n’existe pas de shampoing efficace pour lutter contre la perte des cheveux, mais des traitements existent. Il ne faut pas avoir peur d’en parler à votre médecin.

Dernier point, les troubles sexuels dont les hommes parlent souvent peu. Troubles de l’érection ou de l’éjaculation. Seulement 10% des hommes concernés consultent. C’est trop peu surtout quand on sait que des solutions existent.

Partager sur :