Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

© Maxppp -

Le cancer du sein

Diffusion du mercredi 6 septembre 2017 Durée : 2min

Et son dépistage

On ne le répétera jamais assez, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme mais aussi la première cause de mortalité par cancer. D’où l’importance de prévenir et de le détecter le plus tôt possible.

.

Toutes les femmes sont concernées mais certaines plus que d’autres. Dès 25 ans et jusqu’à 50 ans, une visite par an chez le gynécologue est recommandée car celui-ci va effectuer systématiquement une palpation des seins. C’est le premier examen de dépistage pour repérer une éventuelle anomalie.

.

A partir de 50 ans, si vous n’avez jamais eu d’alerte ou si vous n’êtes pas sujet à risque, vous devez faire une mammographie tous les deux ans, complétée si besoin par une échographie.

.

La mammographie

C’est un examen qui dure au total 15 minutes tout au plus. Ça se passe debout, vous êtes déshabillée jusqu’à la taille. L’un de vos seins est posé sur une plaque relié au mammographe, et une autre plaque vient se poser sur ce sein pour l’aplatir complètement de haut en bas. Clic clac on prend une photo, et on fait la même chose sur le côté et ça pour les deux seins.

.

On ne va pas se mentir, ce n’est pas hyper agréable. Se faire écraser le sein, c’est pas glamour, mais chaque phase dure à peine 1 minute. D’ailleurs pour les femmes qui ne sont pas encore ménopausées, on conseille de le faire quelques jours après les règles pour que les seins soient un peu moins douloureux.

.

Les femmes à risque

On considère que vous êtes un sujet à risque si vous avez déjà eu des antécédents de cancer du sein, certaines anomalies ou si vous avez certaines prédispositions génétiques. Dans ce cas-là, la surveillance est beaucoup plus poussée et elle peut commencer dès 20 ans.

.

Dans tous les cas, n’attendez pas un RDV programmé chez le gynéco ou une mammographie si vous voyez des changements sur votre sein, une boule, une rougeur ou des douleurs. Vous devez absolument en parler tout de suite à votre médecin car plus on prend tôt un cancer du sein, plus on a de chance de le soigner !