Émissions Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

2min

La salive

Par le mardi 24 janvier 2017
Podcasts : iTunes RSS
© Maxppp -

On en produit près d’un litre chaque jour. Mais à quoi sert-elle ?

Le corps a ce côté magique. On est capable de produire sans s’en rendre compte un élément incroyable comme la salive. Presque un litre par jour qui nous sert à protéger, désinfecter et digérer.

Elle protège nos gencives et nos muqueuses, elle protège aussi l’email de nos dents en neutralisant toute l’acidité contenue dans certains aliments, elle limite la prolifération des bactéries, elle nous aide également à parler en toute facilité.

Et puis elle désinfecte. On a tous déjà eu cette réaction, en nous coupant le doigt, de le porter à la bouche. Bien vu car notre salive est pleine d’anticorps…

Et puis la salive est aussi le premier élément qui entre en jeu dans notre digestion. Elle transforme les aliments en une sorte de pate, de boulette qui va être plus facile à digérer par la suite.

Le manque de salive

Ça peut devenir grave. Ça va de l’inconfort évident jusqu’à l’impossibilité complète de s’alimenter. Sans salive ou avec moins de salive, l’équilibre de notre bouche est complètement mis à mal. On peut alors avoir des mycoses, des rougeurs ou des douleurs et brulures au niveau de la bouche ou de la langue.

Les premiers signes sont facilement reconnaissables. On a la sensation d’avoir la bouche sèche et collante, des fendillements de la lèvre, une très grande envie de boire, et une impression de brûlure au moment de manger. A terme, on ne perçoit plus le gout des aliments, on a du mal à mastiquer et donc à avaler et on a du mal à s’exprimer.

Les personnes à risques

Il faut savoir déjà qu’en vieillissant on fabrique moins de salive. Mais toutes les personnes âgées ne sont pas concernées heureusement. La prise de certains médicaments peut accélérer le processus, et on sait que c’est le cas avec les psychotropes et les antidépresseurs, certaines maladies également, et enfin le stress et les syndromes anxieux ou dépressifs.

Si vous avez la bouche sèche de façon occasionnelle vous pouvez palier ce problème avec des gestes simples. Boire beaucoup en évitant l’alcool qui déshydrate, croquer dans des fruits frais comme les pommes, et se rincer la bouche régulièrement en faisant même des gargarismes d’eau et de bicarbonate de soude.

En revanche si vous avez des douleurs, des difficultés à manger ou à vous exprimer, là il faut consulter et vite. Seul le médecin pourra traiter l’infection en cause, vous faire changer de médicament et vous en proposer un autre si besoin.