Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

© Getty -

Le grignotage

Diffusion du vendredi 6 octobre 2017 Durée : 3min

Même si on sait que ce n'est pas bien, c'est difficile d'y résister

61%. C'est le pourcentage de personnes qui grignotent entre les repas. C'est énorme et si on y réfléchit bien, ça nous est tous arrivé d'avoir envie d'un petit quelque chose comme on dit parce qu'on est fatigué, parce qu'on s'ennuie, qu'on est stressé, ou juste comme ça parce que ça fait du bien.

.

Et généralement c'est rarement sur la corbeille de fruits qu'on se jette. Mais plutôt sur du bien sucré ou bien gras : chocolat, gâteau, fromage... Ce n’est pas bien parce que notre grignotage est fait exclusivement de choses grasses et sucrées et que vous allez le sentir très vite sur la balance. Mais ce n'est pas ça le plus important.

.

D'une ça énerve prodigieusement votre estomac qui aimerait bien se reposer entre chaque repas, c'est un peu le but, notre système digestif met un temps fou à bosser, et il sollicite énormément d’énergie pour le faire. Donc si vous mangez tout le temps, vous allez digérer tout le temps et donc fatiguer votre organisme tout le temps.

.

Et puis je vous dresse le panneau. Il est 18H30, vous vous jetez sur un demi camembert et la demi baguette de pain qui va avec. Mais quand arrive le repas, le vrai, vous n'avez plus faim et vous mangez trois fois rien, et surtout pas ce dont votre corps a vraiment besoin. Vous savez les trucs genre légumes, fibres, protéines... tout ça tout ça...

.

Halte au grignotage

Il faut changer ses mauvaises habitudes. On a toujours au bureau ou à la maison des fruits secs, des amandes, des fruits frais. On oublie les tablettes de chocolat au lait avec des noisettes mais on prend du chocolat noir à 70% minimum et on n’en prend un carré et pas une tablette.

.

On boit beaucoup dès qu'on a envie de craquer, de l'eau, un thé, une tisane, on va prendre l'air, on appelle un ami, on va faire un footing, et conseil malin : on va se brosser les dents. L'haleine mentholée coupe direct l'envie de manger. Ça marche aussi aved les bonbons à la menthe sans sucre.

.

Et quand vous mangez vos vrais repas, mangez vraiment avec des sucres lents, des protéines, prenez le temps de manger et de mâcher. Si vous répartissez mieux vos aliments pendant les repas, vous aurez moins de risque de grignoter et gardez-vous le dessert par exemple ou votre morceau de pain pour plus tard.

.

Et si vraiment vous ne pouvez pas vous en passer, évitez de culpabiliser. Ce n’est pas grave le grignotage gourmand de temps en temps, ça peut même faire plaisir. Une petite part de gâteau ou un biscuit n'a jamais tué personne.

.

Enfin si vous avez des pulsions, si même vous osez parler de compulsion, sachez que ça se soigne. Parlez-en à votre médecin qui pourra vous orienter vers un thérapeute, un psychothérapeute, un hypnothérapeute, un nutritionniste, un diététicien ou même un addictologue.