Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

© Getty -

Le Monoï

Diffusion du mercredi 13 juin 2018 Durée : 3min

Un des produits phares de l'été

Le monoï est une huile parfumée qui nous vient de Tahiti, obtenu par la macération de fleurs de tiaré dans de l'huile raffinée de coprah qui, elle, vient de la noix de coco. D'où le mélange exotique. 

En Polynésie, cette huile est considérée comme sacrée, miraculeuse, et les polynésiens s'en servent même pour leurs petits bobos du quotidien. Chez nous on a plutôt tendance à l'associer à la plage et au bronzage et là je dis.... attention ! C'est une huile. Et huile + soleil ça donne quoi, de la friture ! Votre peau va rougir et elle risque même de craqueler, brûler avec apparition de cloques, surtout si vous avez la peau claire. 

Et non, le monoï ne va pas vous protéger du soleil, car il ne contient aucun agent qui filtre les UV. Bien au contraire ! A moins de vouloir ressembler à une merguez grillée, ce n'est pas avant mais après qu'il va falloir l'utiliser, comme hydratant 

L’idéal étant de le faire dès la sortie de l'eau pour créer une sorte d'émulsion. Après le soleil, la peau a besoin d'être nourrie et protégée et c'est là où le monoï est le meilleur. Même chose d'ailleurs pour vos cheveux, particulièrement s'ils sont secs ce qui est d'ailleurs souvent le cas l'été entre le soleil, le sel de la mer ou le chlore de la piscine. 

Vous pouvez l'appliquer en après shampoing à rincer, ou le mettre directement sur vos cheveux, notamment pour ceux qui ont les cheveux très épais ou frisés. Enfin si vous êtes dans un vrai drame capillaire avec fourches et dessèchement total, le monoï peut être appliqué en masque, à laisser poser dans une serviette chaude toute la nuit. Et surtout à ne pas oublier de rincer.

Quel monoï choisir ?

Le monoï de Tahiti est une appellation d'origine donc normalement pas de mauvaise surprise. 

Vérifiez juste que vous êtes sur du produit d'origine, et qu'on ne vous le vend pas avec d'autres huiles végétales voire pire, des huiles synthétiques comme la paraffine qui est je le rappelle, un dérivé du pétrole. 

Même chose pour le parfum, certains en rajoutent synthétiquement. Si vous achetez du vrai monoï, pas besoin d'en rajouter, l'huile de coco et la fleur de tiaré faisant le boulot. 

Et bien sûr on n'oublie pas.... Pas d'exposition au soleil avec le monoï, c'est dangereux. Alors qu'après c'est bonheur