Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 05h55

Le ronflement

Le conseil santé du vendredi 30 septembre 2016

Par

Et il n’y a pas que les hommes qui ronflent

Le ronflement

Le ronflement n’est pas réservé aux hommes, les femmes aussi ronflent. En fait, le ronflement concerne 10 millions de français.

Le plus dur, c’est rarement pour le ronfleur. Bien qu’il soit souvent fatigué au réveil ou qu’il fasse des apnées du sommeil, c’est bel et bien celui ou celle qui dort à ses côtés qui généralement passe une très mauvaise nuit.

Pourquoi ronfle-t-on ?

Il y a des tas de raisons. Une surcharge pondérale, la prise d’alcool ou de somnifères avant le coucher, une mâchoire trop petite, une langue trop grosse, des amygdales trop importantes….

En fait le ronflement c’est toujours un rétrécissement du passage au fond de la gorge. Le voile du palais, la luette et la langue se relâchent, prennent plus de place et en laissent du coup beaucoup moins pour laisser passer l’air. Parfois c’est aussi tout simplement une obstruction nasale, pendant un rhume par exemple qui peut être la source de vos ronflements

Ça se soigne ?

Déjà on élimine les problèmes facilement éliminables. Perte de poids, moins d’alcool, de cigarette, si possible de somnifères, on évite de dormir sur le dos, mais ça ne résout pas tout.

Vous pouvez opter pour des écarteurs de nez, pour un masque respiratoire pas très glamour ou, dernière option pour la chirurgie. Nécessaire en cas d’apnées du sommeil. On vous enlève alors une partie du voile du palais, de la luette et si besoin aussi les amygdales.

Ou sinon vous pouvez aussi faire chambre à part mais avouez que c’est beaucoup moins drôle.

Partager sur :