Toutes les émissions

Le conseil santé

Du lundi au vendredi à 05h42

© Maxppp -

Les allergies au pollen

Diffusion du vendredi 10 mars 2017 Durée : 2min

Si vous avez l’habitude de souffrir des allergies au pollen, alors vous savez que la saison a commencé

Dès janvier, les premiers pollens peuvent faire leur effet avec les noisetiers. En février, vous y ajoutez les peupliers et les aulnes. En mars c’est aussi le début des platanes. Viendront ensuite, le mois prochain, bouleau, charme, châtaigner, chêne, cyprès, et saule. En mai vous y ajoutez les oliviers, et c’est en juin que ça va se calmer.

Il y a les arbres mais aussi les pollens de graminées, ce qu’on appelle le classique rhume des foins. Les graminées poussent un peu partout dans les prairies, les fossés, en forêt, sur le bord des routes et du coup leur pollinisation varie selon les régions.

Et puis enfin il faut parler des herbacées, de la fin de l’été jusqu’au mois d’octobre.

Les symptômes

C’est quasiment toujours les mêmes. On appelle ça des rhinites polliniques, avec des démangeaisons du nez, des éternuements assez violents et qui durent longtemps, le nez et les yeux qui coulent, le nez bouché, et tout ça peut également s’accompagner d’asthme, et de fatigue.

Quelques mesures

Pour mieux vivre avec les pollens il y a des petites mesures simples. Se rincer les cheveux le soir, porter des lunettes de soleil, ne pas se frotter les yeux, aérer tôt le matin, rouler les fenêtres fermées, mais avouez que si vous pouviez vous débarrasser définitivement de tout ça vous ne diriez pas non….

S’en débarrasser

On peut déjà calmer grâce aux antis histaminiques, dont certains sont d’ailleurs délivrés sans ordonnance. Mais on peut passer la vitesse supérieure avec la désensibilisation. C'est LE seul traitement aujourd’hui qui peut guérir de certaines allergies.

Comment ça marche ? En fait, on va vous administrer l’allergène qui vous cause tous vos problèmes, à petite doses croissantes. Un peu comme un vaccin en fait… C’est un traitement assez long qui peut durer entre 3 et 5 ans, mais tout le monde ne peut pas en bénéficier…